Revue internationale de référence en formation des adultes fondée en 1969.

N°174

2008-1
Travail et formation. Quelques pratiques en émergence

10,00 

Pierre PARAGE, Jean-Marc KERVERDO

Une démarche d’ingénierie didactique appliquée à une activité de service

Le cas des conseillers vendeurs dans un libre-service agricole Rares sont les articles qui décrivent dans leur ensemble la démarche d’ingénierie proposée par la didactique professionnelle : analyse du travail, conception et expérimentation d’une ressource. Partant de la commande d’un groupe coopératif agricole souhaitant prendre en compte le problème potentiel de la différence entre générations, les auteurs restituent, étape par étape, l’ensemble des jalons qui ont permis de répondre à la sollicitation dans le cadre méthodologique propre au projet européen Equal visant à produire des ingénieries pertinentes issues du champ de la recherche. Les auteurs souhaitent montrer comment la démarche empirique questionne continuellement le cadre théorique, mais également combien le cadre théorique peut devenir une ressource pertinente pour analyser les situations et se traduire par des outils concrets.

 

André ZEITLER, Lyane BERGERIOUX

Former des experts : une mission impossible ?

Le professionnel expert se distingue du professionnel expérimenté par sa capacité à affronter des situations complexes et inhabituelles, ce qui peut être d’une importance stratégique pour une organisation. Transmettre cette expertise suppose, certes, la mise en place d’un dispositif de formation s’appuyant sur l’analyse de l’activité, sa didactisation et sa mise en oeuvre pédagogique, mais aussi, et peut-être surtout, une reconnaissance sociale de l’expertise dans ce qui la caractérise : la capacité à affronter des situations de dysfonctionnement, ce qui ne manque pas d’être paradoxal pour l’entreprise. Dans ce cadre, le formateur est conduit à changer de posture pour organiser, accompagner l’expert dans son rôle de transmetteur.

 

Anne PIGNAULT, Even LOARER

Analyser l’expérience en vue de la mobilité professionnelle : une nouvelle approche

Entre 2002 et 2006, le projet européen Equal « Periscop » a permis de mettre au point une méthode d’analyse de l’expérience professionnelle et de traitement des informations issues de cette analyse visant à favoriser la mobilité professionnelle des personnes. Les auteures partent du constat que les actions d’aide à la mobilité professionnelle (reclassement, bilans de compétences, orientation professionnelle…) s’appuient généralement sur les tâches maîtrisées par les personnes mais rarement sur les contextes de travail et les conditions de réalisation de ces tâches, qui font pourtant l’objet d’un véritable apprentissage et conditionnent la mise en oeuvre et l’efficacité de l’activité de travail. L’hypothèse avancée est que les éléments de contexte de travail sont essentiels pour comprendre les modalités de transfert de l’expérience ; ils doivent donc être pris en compte, en complément des tâches et des activités de travail dont la personne a l’expérience, pour proposer des hypothèses d’évolution professionnelle.

 

Jean-Paul DIEF, Michel LAINÉ, Christine VIDALGOMEL

S’appuyer sur des opérateurs « experts » pour élaborer une ressource formative. Le cas de l’entreprise Rockwool

A partir des apports de la didactique professionnelle, les auteurs ont réalisé une analyse des activités professionnelles de conduite d’une ligne automatisée d’ensachage de laine de roche. Cette analyse a permis de dégager quelques aspects des compétences des salariés expérimentés mises en œuvre pour anticiper les aléas et les dysfonctionnements, et y faire face. Les « compétences-clés » identifiées ont été « modélisées » afin de construire un simulateur permettant la formation des nouveaux arrivants et/ou des salariés intérimaires. Il a été conçu comme un simulateur de « résolution de problèmes » en transposant des dysfonctionnements, avec l’objectif de favoriser chez les formés la conceptualisation des relations entre variables d’action et variables de résultat.

 

Anne-Lise ULMANN

Le travail en jeu. La place des formateurs dans la mobilisation de leurs ressources pédagogiques

La nécessité de comprendre les difficultés de l’accueil dans une grande entreprise de transport aérien a conduit une équipe de projet à réaliser une étude sur les difficultés rencontrées par les passagers au cours de leurs déplacements. La participation des formateurs à cette étude a permis de réaliser un jeu dans lequel les acteurs impliqués se sont amusés tout en découvrant des complexités insoupçonnées de l’accueil. Encouragés par cette réussite, les formateurs se sont alors ingéniés à construire un jeu « pédagogique » pour former à l’accueil et, ce faisant, ont étouffé dans un même mouvement les plaisirs du jeu et les possibilités de faire émerger de nouveaux savoirs sur l’accueil. Cette analyse amène à interroger la posture des formateurs pour permettre le développement de nouveaux savoirs chez les personnes qui viennent en formation.

 

Jacques BRETAUDEAU, Bruno CUVILLIER

Approche « didactique professionnelle » sur un métier d’expertise : le cas de la frappe à froid

L’article présente les résultats d’une approche « didactique professionnelle » menée sur un métier d’expertise technique. Depuis l’étude préalable jusqu’à l’expérimentation d’une ressource didactique basée sur une banque de cas, les différentes étapes de la démarche sont présentées dans le contexte où ce projet a été réalisé. Le bilan de cette première expérience menée par une équipe de formateurs et de conseillers en formation de gRETA met en perspective les apports de l’analyse du travail dans le cadre d’une ingénierie didactique professionnelle.

 

Solveig FERNAGUOUDET, Bernard RAYNAUD

Besoins de formation ou développement professionnel ?

Créer des occasions de transmission du geste entre bouchers en grande surface Un projet de formation des compétences peut-il exister indépendamment de l’organisation dans laquelle ces compétences seront mobilisées ? Une transposition didactique peut-elle exister sans mise en scène des savoirs ? L’approche behavioriste, courante en formation, n’éloigne-t-elle pas des enjeux de notre projet ? Et en définitive, une situation professionnelle peut-elle s’enseigner en dehors d’ellemême ? C’est à ces questions que les auteurs tentent d’apporter des réponses sur la base de la conception d’un espace d’échange autour de vidéos qui questionnent la formation des bouchers du rayon frais d’une grande surface. La démarche « groupe-métier » pratiquée, qui consiste en une analyse macrographique du travail et s’appuie principalement sur les représentations des individus, se trouve ici mise en question.

 

Paul OLRY

Analyse de l’action et compréhension de l’activité pour la formation. L’exemple des apprentis préposés

Les apprentis préposés manifestent des comportements inadéquats lors de la distribution du courrier. Des tuteurs sont requis pour évaluer les comportements de ces apprentis. Mais aucun outil ne peut indiquer clairement quels sont ces « bons comportements », sans que soient connus ceux des préposés titulaires. C’est pourquoi il est convenu d’analyser l’action de ces derniers pour d’une part concevoir des outils d’appréciation à l’intention des tuteurs et d’autre part améliorer la formation des apprentis. Ce texte présente une analyse de l’action des préposés et propose en filigrane une démarche à destination des formateurs pour leur faciliter la compréhension de l’activité des professionnels, bénéficiaires de la formation.

 

Pierre PARAGE

Retour sur quelques présupposés de base pour analyser le travail en vue de la formation

La didactique professionnelle, en tant que champ de recherches, se propose comme un cadre conceptuel pertinent pour contribuer au renouvellement des pratiques d’ingénierie de formation. Alors même que les expérimentations voient le jour sur des terrains très diversifiés, les formateurs et les intervenants engagés dans ces démarches se questionnent et nous questionnent tant sur le registre épistémique que sur le registre pragmatique. Cet article propose de prendre en compte ces préoccupations en revenant sur quelques considérations théoriques et méthodologiques permettant de mettre en perspectives les obstacles rencontrés par les formateurs et les étudiants engagés dans ces pratiques.

 

Daniel FAULX

L’animatique des groupes : esquisse d’un nouveau champ de recherche en formation des adultes

Cet article fait suite à la proposition de créer une nouvelle discipline, au croisement de la dynamique des groupes, de la psychosociologie et des sciences de l’éducation : l’animatique des groupes. Celle-ci se définit comme la science de l’animation des groupes. L’auteur envisage quelles seraient les justifications de créer une telle discipline, quels en seraient les enjeux et les bases théoriques. Il développe ensuite cinq axes de recherche qui pourraient constituer le champ de l’animatique des groupes


Sophie
DIVAY

Parcours de formation professionnelles : quelles logiques ?

Cet article porte sur l’analyse de la demande sociale de formation professionnelle de jeunes de niveau de qualification V et VI. Le niveau d’analyse microsociologique adopté dans l’enquête a permis, d’une part, d’approcher les logiques d’action et de pensée qui sous-tendent les prises de décisions au cours d’un parcours de formation et d’insertion professionnelle et, d’autre part, de repérer la diversité et la complexité des facteurs qui interviennent dans la construction des parcours individuels. Les résultats sont présentés à travers une typologie des logiques de parcours qui questionne l’action des pouvoirs publics en matière de formation professionnelle.

RECHERCHER

un numéro, un thème, un auteur

Nos autres numéros

2024-1
Se construire par l’expérience et la recherche

23,00 

2023-4
L’espace comme condition de l’expérience

21,50 23,00 

2023-3
Questions en revue : apprentissage, expérience, alternance

21,50 23,00 

2023-1/2
Les métiers de la formation à l’épreuve du travail

29,90 34,00 

2022-4
Formation, coopération, émancipation. Expériences en économie sociale et solidaire

21,50 23,00 

2022-3
La formation aux marges de l’emploi

21,50 23,00 

2022-2
Métiers de la formation : quelle professionnalisation ?

21,50 23,00 

2022-1
Aller sur le terrain

21,50 23,00 

2021-4
Analyse institutionnelle et formation

21,50 23,00 

2021-3
Didactique professionnelle et didactiques des disciplines. Filiations et ruptures

21,50 23,00 

2021-2
L’AFEST : cadrages et débordements

21,50 23,00 

2021-1
Questions en revue : travail, numérique, accompagnement

21,50 23,00 

2020-4
Croisement des savoirs et recherches coopératives

21,50 23,00 

2020 HS
L’apprentissage dans le BTP : l’innovation en mouvement

12,00 

2020-3
Formation et prévention des risques au travail

21,50 23,00 

2020-2
L’introuvable qualité en formation

21,50 23,00 

2020-3
Narration du vécu et savoirs expérientiels

20,00 

2019-4
Former demain. N° double 50e anniversaire

18,00 

2019 HS AFPA
Partir des compétences transversales pour lire autrement le travail

12,00 

2019 HS
L’apprentissage dans le BTP : de l’expertise à l’innovation

12,00 

2019-3
Le numérique : une illusion pédagogique ?

21,50 23,00 

2019-1
Quelle reconnaissance des compétences transversales ?

18,00 

2018-4
Rythmes et temporalités en formation

18,00 

2018 HS AFPA
Le conseil en évolution professionnelle : rupture ou continuité ?

12,00 

2018 HS
L’apprentissage dans le BTP : une expertise en action

12,00 

2018-3
Apprendre et se former en situation de travail

18,00 

2018-2
Autoformation et société de l’accélération

15,00 

2018-1
Actualité de l’intervention

15,00 

2017-4
Politiques de l’emploi et formation

15,00 

2017 HS AFPA
Analyses du travail et intentions formatives

12,00 

2017-3
Les dynamiques identitaires à l’épreuve des transitions

15,00 

2017-2
Voyage, mobilité et formation de soi

15,00 

2017-1
Commencements et recommencements

15,00 

2016-4
Transmettre

14,00 

2016 HS AFPA
Évaluer et certifier en formation professionnelle

12,00 

2016-3
Apprendre à évaluer

14,00 

2016-2
Autour de l’apprenance

14,00 

2016-1
Le tutorat. Quelles pratiques pour quels enjeux ?

14,00 

2015-4
Accompagnement, réciprocité et agir collectif

14,00 

2015 HS AFPA
Quelles pratiques pédagogiques dans l’accompagnement des publics peu qualifiés ?

12,00 

2015-3
Conception et activité du formateur

14,00 

2015-2
Penser la pédagogie en formation d’adultes

14,00 

2015-1
Travail et créativité

14,00 

2014-4
Éducation permanente et utopie éducative

10,00 

2014 HS AFPA
Les synergies travail-formation

12,00 

2014-3
S’étonner pour apprendre

14,00 

2014-2
Éducation non formelle

12,00 

2014-1
Formation expérientielle et intelligence en action (Construire l’expérience 3)

12,00 

2013-4
Travail et développement professionnel (Construire l’expérience 2)

12,00 

2013 HS AFPA
Le conseil en évolution professionnelle

12,00 

2013-3
Réflexivité et pratique professionnelle (Construire l’expérience 1)

12,00 

2013-2
Apprendre du malade

12,00 

2013-1
La formation et le théâtre

12,00 

2012-4
L’alternance : du discours à l’épreuve

10,00 

2012 HS AFPA
Les transitions professionnelles en questions

12,00 

2012-3
Les 20 ans du bilan de compétences

10,00 

2012-2
Les seniors et la formation

10,00 

2012-1
L’alternance, au-delà du discours

10,00 

2011-4
La médiation sociale

10,00 

2011 HS AFPA
RSE et formation

10,00 

2011-3
Formation et professionnalisation

10,00 

2011-2
L’exigence de responsabilité en formation des adultes

10,00 

2011-1
Rencontres interculturelles et formation

10,00 

2010-4
Développement des territoires et formation (2)

10,00 

2010-3
Développement des territoires et formation (1)

10,00 

2010-2
Former avec les environnements

10,00 

2010-1
Formation et innovation dans les petites entreprises

10,00 

2009-4
La construction des parcours professionnels

10,00 

2009-3
L’éducation permanente, un projet d’avenir (Spécial 40e anniversaire)

10,00 

2009-2
Travailler aux marges. Un cordon sanitaire pour la société ?

10,00 

2009-1
Peut-on former à la fonction d’encadrement ?

10,00 

2008-4
La formation et la recherche

10,00 

2008-3
Peut-on apprendre à anticiper ?

10,00 

2008-2
La question éthique

10,00 

2008-1
Travail et formation. Quelques pratiques en émergence

10,00 

2007-4
L’alternance, pour des apprentissages situés (2)

10,00 

2007-3
L’alternance, pour des apprentissages situés (1)

10,00 

2007-2
Orientation et développement des métiers

10,00 

2007-1
Intervention et savoirs. La pensée au travail

10,00 

2006-4
Pédagogie et numérique. Contradictions ? Convergences ?

8,00 

2006-3
L’autoformation : actualités et perspectives

8,00 

2006-2
Communiquer

8,00 

2006-1
Analyses du travail et formation (2)

8,00 

2005-4
Analyses du travail et formation (1)

8,00 

2005-3
Que sont les formateurs devenus ?

8,00 

2005-2
L’alternance, une alternative éducative ?

8,00 

2005-1
La (re)présentation de soi

8,00 

2004-4
L’analyse des pratiques (2)

8,00 

2004-3
L’analyse des pratiques (1)

8,00 

2004-2
Les acquis de l’expérience (2)

8,00 

2004-1
Les acquis de l’expérience (1)

8,00 

2003-4

Où en est l’ingénierie de formation ?

8,00 

2003-3

Les “inemployables”

8,00 

2003-2

Représentations sociales et formation

8,00 

2003-1

La formation syndicale

8,00 

2002-4

L’accompagnement dans tous ses états

8,00 

2002-3

Les TIC au service des nouveaux dispositifs de formation

8,00 

2002-2

Apprendre des autres

8,00 

2002-1

Trajectoires professionnelles. Reconnaissance de l’expérience

8,00 

2001-4

La formation permanente entre travail et citoyenneté

8,00