Revue internationale de référence en formation des adultes fondée en 1969.

N°206

2016-1
Le tutorat. Quelles pratiques pour quels enjeux ?

14,00 

Florianne OURSEL

Du monitorat au tutorat

Cet article traite de la question du tutorat dans sa dimension historique à travers l’exemple de la méthode mutuelle (XIXe siècle)., qui plaçait l’élève au centre des apprentissages puisqu’elle reposait sur l’usage de « moniteurs », élèves les plus avancés, chargés de faire la classe aux moins avancés. L’auteure requestionne l’idée reçue selon laquelle ces « moniteurs mutuels » seraient les ancêtres des actuels tuteurs.


Louis DURRIVE

L’expérience du double tutorat dans l’insertion professionnelle

Certains dispositifs d’insertion professionnelle prévoient une formule spécifique d’accompagnement des alternants : le double tutorat. La situation de travail est au centre de la réflexion à laquelle est associé, en plus du stagiaire et du tuteur, un intervenant extérieur. Celui-ci facilite la mise en mots de l’expérience du travail, afin de permettre à l’alternant de participer aux évaluations collectives en défendant un point de vue, et en se nourrissant des autres points de vue.


Paul OLRY

Tutorat en formation initiale professionnelle et transmission du métier. Le cas d’élèves sages-femmes

S’appuyant sur un corpus recueilli en situation de suivi tutoral, l’article analyse l’activité communicative mise en œuvre par des tuteurs engagés avec des étudiantes sages-femmes. L’hypothèse est que le travail des instances du métier traverse la prescription tutorale orientée par la formation initiale. De ce fait, des marqueurs de métier se dégageraient des interventions des tuteurs. Les situations professionnelles relèvent soit d’observations directes en situation de travail, soit de debriefings à la suite d’interventions réalisées au lit des patientes, soit encore de feed-back aux étudiantes. Les moments critiques choisis mettent en jeu les connaissances procédurales acquises lors de la formation dans la relation de soin, mais soulignent le rôle de l’autre dans l’appréciation des pratiques en situation qui, à cette occasion, mobilise la transmission d’une professionnalité mise en débat.


Vanessa REMERY, Vassiliki MARKAKI

Travailler et former : l’activité hybride des tuteurs

Cette contribution porte sur l’activité tutorale relevant des métiers éducatifs dans les institutions d’accueil de la petite enfance. La recherche est notamment centrée sur l’analyse des ressources multimodales mobilisées par les éducateurs endossant un rôle de tuteur dans l’accomplissement situé d’activités éducatives menées avec les stagiaires qu’ils forment. La description des pratiques tutorales, telles qu’elles sont rendues visibles dans les interactions en crèche, permet d’accéder aux manières dont les éducateurs construisent et transmettent des savoirs et des compétences professionnelles sur le lieu même du travail. 


Solange CIAVALDINI-CARTAUT

Multimodalité numérique en situation de supervision de stage

Cet article porte sur la supervision de stage dans le cadre de l’alternance entre établissement scolaire et formation universitaire, au sein d’un master préparant à l’exercice du métier d’enseignant. Il s’intéresse aux modalités permettant de répondre aux enjeux collaboratifs d’un tutorat mixte et d’un accompagnement différencié des enseignants novices qui se retrouvent en difficulté en situation de travail. Les résultats rendent compte de la contribution d’un aménagement fondé sur un usage multimodal du numérique à la compréhension puis à la transformation rapide de l’activité des formés au regard de multiples exigences institutionnelles.


Samira MAHLAOUI, Pierre LORENT

Ces maïeuticiens que sont les tuteurs. Le cas des cadres du travail social

L’accès aux emplois de cadres intermédiaires du travail social impose d’avoir obtenu un diplôme spécifique, incluant des périodes de stages. Les établissements qui accueillent les stagiaires s’engagent dans ce processus de certification en s’efforçant de transmettre des savoirs selon le référentiel du diplôme. Les tuteurs sont des responsables de structure ou des chefs de service, qui privilégient notamment une démarche de nature maïeutique pour l’apprentissage du métier de manager.


Michel FLORO, Maria Vincenza RASO 

Tutorat collectif et renversement de la logique de formation

Issue d’une expérience de formation d’enseignant à l’analyse réflexive dans le Val d’Aoste, l’article montre les spécificités d’un dispositif fondé sur une forme de tutorat collectif, articulant dimensions complexes et différents niveaux de mentoring. La relation d’aide devient une condition sine qua non du processus d’apprentissage social, qui valorise la professionnalité enseignante, et transforme la relation pédagogique et les situations éducatives. Cette pratique confère une autonomie à l’apprenant et l’inscrit dans une démarche de formation permanente.


Isabelle VINATIER

Le conseil pédagogique : une activité en tensions

Dans la perspective ouverte par la didactique professionnelle, l’auteure a engagé un travail avec les collectifs de conseillers pédagogiques en vue de leur permettre d’apprendre de ce qu’ils font à partir d’une analyse d’extraits de situations d’entretiens qu’ils jugent eux-mêmes problématiques. Cette analyse a donné lieu à la conception d’un instrument utile à l’explicitation des tensions qui traversent l’activité de conseil (configuration interactionnelle culturelle), et que seule l’analyse permet de révéler au sein de ce qui se présente comme la construction d’une histoire entre le conseiller pédagogique et l’enseignant débutant.


Grégory MUNOZ, Sylvie BOIVIN

Accompagner les tuteurs à expliciter leur connaissance-en-acte.

Le référentiel de formation en soins infirmiers incite l’étudiant à devenir réflexif tout en développant l’implication des tuteurs, alors qu’ils ne sont pas toujours en mesure d’expliciter leur connaissance-en-acte. Dans une formation de tuteurs en soins infirmiers, une place est accordée à l’analyse de l’activité, par l’instruction au sosie. Dans le cadre d’une collaboration chercheur/professionnel, les auteurs analysent l’usage de l’instruction au sosie en formation, à partir du point de vue de la conceptrice du dispositif.


Catherine ARNAUD, Stéphane BALAS, Dominique MARECHAL

Travailler sur son travail : une voie de formation des tuteurs dans les formations supérieures

L’article rend compte d’une expérience de formation de tuteurs, menée au sein d’un CFA de l’enseignement supérieur. Pour former ces tuteurs à l’exercice d’une activité tutorale, par nature complexe, le pari a été de fonder cette formation sur l’auto-analyse, par les tuteurs, de leur activité professionnelle, afin de les amener à mieux identifier les éléments à transmettre aux formés, mais aussi à portent un regard plus riche sur l’activité des apprentis.


Vincent Alonso VILCHES, Florence PIRARD

L’entretien de tutorat documenté : un accompagnement réflexif ?

L’article interroge l’activité tutorale dans un métier adressé à autrui, celui des professionnels de l’enfance. Il souligne la complexité d’une telle activité dans un travail fondé sur des référents multiples, qui nécessitent le développement d’une réflexivité sensible à la singularité des situations quotidiennes. Il propose une analyse de moments d’entretien de tutorat accompagnés par un professionnel sur base d’une documentation vidéo. Il montre que ces moments ne permettent pas forcément au stagiaire de développer une représentation signifiante de la situation, ni d’en dégager les inférences nécessaires pour ajuster son action.


Laure BOUDET, Emmanuel TRIBY

Le tutorat aux prises avec les contraintes du fonctionnement de l’organisation

Une structure de la petite enfance inscrite dans un dispositif d’alternance résiste à pratiquer un véritable tutorat. Une investigation empirique auprès des personnes faisant fonction de tuteurs permet de comprendre les résistances à la mise en œuvre effective d’un tutorat, ainsi que les contextes matériels et représentationnels qui rendent cette absence relative possible. Celle-ci éclaire le sens du tutorat et permet de le replacer dans le fonctionnement des organisations.


Isabelle BORRAS

Le tutorat à l’université : une approche par le non-recours

Depuis plus de vingt ans, le tutorat est mobilisé par les universités pour lutter contre l’échec en première année de licence. Une enquête a été menée en 2010 dans deux universités auprès d’étudiants et de leurs tuteurs. Une comparaison des profils des jeunes qui se sont engagés dans le tutorat avec les profils de ceux qui n’y ont pas eu recours montre que le tutorat peine à atteindre les populations à qui il est destiné. Ces résultats interrogent le cadre réglementaire.


Jean-Bernard NATIVEL

Le tutorat à la Banque de France : un nouveau type d’apprentissage

 Outil stratégique des organisations, le tutorat permet de construire une médiation pédagogique en qualifiant rapidement de nouveaux salariés et en valorisant l’apprentissage technique individuel. En quoi le tutorat constitue-t-il une nouvelle forme de dialogue, voire de médiation, à la Banque de France ? La démarche exploratoire, qualitative et thématique, basée sur la psychologie cognitive et sociocognitive constructiviste, a révélé la franchise d’un dialogue intergénérationnel indispensable.


Dominique KERN, Nathalie GAVENS, Laurence DURAT

La fonction de retraités tuteurs auprès d’étudiants dans un contexte transfrontalier

L’article expose les fondements d’une recherche portant sur les innovations pédagogiques en contexte transfrontalier dans le cadre d’un projet IDEFI (initiatives d’excellence en formations innovantes). Il s’agit de mettre en place, à l’université, un dispositif de tutorat autour des compétences interculturelles entre des professionnels à la retraite (les tuteurs) et des étudiants en formation (les tutorés). Les auteurs présentent les éléments épistémologiques permettant de contextualiser la problématique.


Marek LAWINSKI

Collaborer pour se professionnaliser avec le prescrit et l’intime. Le cas des directeurs de CFA du BTP

L’auteur questionne les interactions et les collaborations qui s’instaurent entre les niveaux institutionnel et opérationnel lors de la compréhension, l’interprétation et l’usage des prescriptions institutionnelles au sein de systèmes tels que celui piloté par le Comité de concertation et de coordination de l’apprentissage du bâtiment et des travaux public (CCCA-BTP), organisme paritaire national à la tête d’un réseau de plus de soixante-quinze centres de formation d’apprentis. Les directeurs de ces CFA dont il est question ici exercent un rôle-clé dans la vie de ce système, car ils sont chargés de la mise en œuvre opérationnelle locale des prescriptions nationales et régionales. L’article cherche à comprendre comment ils font évoluer leurs propres capacités professionnelles, grâce à différentes collaborations qui ont souvent pour origine des prescriptions institutionnelles à mettre en œuvre. 


Dominique LATASTE, Brigitte CHIZELLE 

Une démarche de modélisation systémique pour construire du sens en formation

Les adultes en formation ont besoin de connaître la finalité professionnelle des contenus qui leur sont proposés, de les mettre en lien et de les rattacher à une situation professionnelle. Comprendre pourquoi tel savoir permet de conduire efficacement telle activité, et découvrir en quoi cette activité est constitutive du rôle professionnel visé sont les deux leviers sur lesquels agir pour aider à donner du sens à la formation. S’il est fréquent d’inviter des professionnels à parler de leurs tâches, de leur rôle, de leur fonction…, dans certains cas, ce témoignage reste déconnecté du travail réel et se limite à décrire un « travail fantôme ». Recourir à l’analyse du travail pour concevoir et animer une action de formation peut aider les participants à construire du sens sans nécessairement connaître la réalité professionnelle qui les attend.


RECHERCHER

un numéro, un thème, un auteur

Nos autres numéros

2023-4
L’espace comme condition de l’expérience

21,50 23,00 

2023-3
Questions en revue : apprentissage, expérience, alternance

21,50 23,00 

2023-1/2
Les métiers de la formation à l’épreuve du travail

29,90 34,00 

2022-4
Formation, coopération, émancipation. Expériences en économie sociale et solidaire

21,50 23,00 

2022-3
La formation aux marges de l’emploi

21,50 23,00 

2022-2
Métiers de la formation : quelle professionnalisation ?

21,50 23,00 

2022-1
Aller sur le terrain

21,50 23,00 

2021-4
Analyse institutionnelle et formation

21,50 23,00 

2021-3
Didactique professionnelle et didactiques des disciplines. Filiations et ruptures

21,50 23,00 

2021-2
L’AFEST : cadrages et débordements

21,50 23,00 

2021-1
Questions en revue : travail, numérique, accompagnement

21,50 23,00 

2020-4
Croisement des savoirs et recherches coopératives

21,50 23,00 

2020 HS
L’apprentissage dans le BTP : l’innovation en mouvement

12,00 

2020-3
Formation et prévention des risques au travail

21,50 23,00 

2020-2
L’introuvable qualité en formation

21,50 23,00 

2020-3
Narration du vécu et savoirs expérientiels

20,00 

2019-4
Former demain. N° double 50e anniversaire

18,00 

2019 HS AFPA
Partir des compétences transversales pour lire autrement le travail

12,00 

2019 HS
L’apprentissage dans le BTP : de l’expertise à l’innovation

12,00 

2019-3
Le numérique : une illusion pédagogique ?

21,50 23,00 

2019-1
Quelle reconnaissance des compétences transversales ?

18,00 

2018-4
Rythmes et temporalités en formation

18,00 

2018 HS AFPA
Le conseil en évolution professionnelle : rupture ou continuité ?

12,00 

2018 HS
L’apprentissage dans le BTP : une expertise en action

12,00 

2018-3
Apprendre et se former en situation de travail

18,00 

2018-2
Autoformation et société de l’accélération

15,00 

2018-1
Actualité de l’intervention

15,00 

2017-4
Politiques de l’emploi et formation

15,00 

2017 HS AFPA
Analyses du travail et intentions formatives

12,00 

2017-3
Les dynamiques identitaires à l’épreuve des transitions

15,00 

2017-2
Voyage, mobilité et formation de soi

15,00 

2017-1
Commencements et recommencements

15,00 

2016-4
Transmettre

14,00 

2016 HS AFPA
Évaluer et certifier en formation professionnelle

12,00 

2016-3
Apprendre à évaluer

14,00 

2016-2
Autour de l’apprenance

14,00 

2016-1
Le tutorat. Quelles pratiques pour quels enjeux ?

14,00 

2015-4
Accompagnement, réciprocité et agir collectif

14,00 

2015 HS AFPA
Quelles pratiques pédagogiques dans l’accompagnement des publics peu qualifiés ?

12,00 

2015-3
Conception et activité du formateur

14,00 

2015-2
Penser la pédagogie en formation d’adultes

14,00 

2015-1
Travail et créativité

14,00 

2014-4
Éducation permanente et utopie éducative

10,00 

2014 HS AFPA
Les synergies travail-formation

12,00 

2014-3
S’étonner pour apprendre

14,00 

2014-2
Éducation non formelle

12,00 

2014-1
Formation expérientielle et intelligence en action (Construire l’expérience 3)

12,00 

2013-4
Travail et développement professionnel (Construire l’expérience 2)

12,00 

2013 HS AFPA
Le conseil en évolution professionnelle

12,00 

2013-3
Réflexivité et pratique professionnelle (Construire l’expérience 1)

12,00 

2013-2
Apprendre du malade

12,00 

2013-1
La formation et le théâtre

12,00 

2012-4
L’alternance : du discours à l’épreuve

10,00 

2012 HS AFPA
Les transitions professionnelles en questions

12,00 

2012-3
Les 20 ans du bilan de compétences

10,00 

2012-2
Les seniors et la formation

10,00 

2012-1
L’alternance, au-delà du discours

10,00 

2011-4
La médiation sociale

10,00 

2011 HS AFPA
RSE et formation

10,00 

2011-3
Formation et professionnalisation

10,00 

2011-2
L’exigence de responsabilité en formation des adultes

10,00 

2011-1
Rencontres interculturelles et formation

10,00 

2010-4
Développement des territoires et formation (2)

10,00 

2010-3
Développement des territoires et formation (1)

10,00 

2010-2
Former avec les environnements

10,00 

2010-1
Formation et innovation dans les petites entreprises

10,00 

2009-4
La construction des parcours professionnels

10,00 

2009-3
L’éducation permanente, un projet d’avenir (Spécial 40e anniversaire)

10,00 

2009-2
Travailler aux marges. Un cordon sanitaire pour la société ?

10,00 

2009-1
Peut-on former à la fonction d’encadrement ?

10,00 

2008-4
La formation et la recherche

10,00 

2008-3
Peut-on apprendre à anticiper ?

10,00 

2008-2
La question éthique

10,00 

2008-1
Travail et formation. Quelques pratiques en émergence

10,00 

2007-4
L’alternance, pour des apprentissages situés (2)

10,00 

2007-3
L’alternance, pour des apprentissages situés (1)

10,00 

2007-2
Orientation et développement des métiers

10,00 

2007-1
Intervention et savoirs. La pensée au travail

10,00 

2006-4
Pédagogie et numérique. Contradictions ? Convergences ?

8,00 

2006-3
L’autoformation : actualités et perspectives

8,00 

2006-2
Communiquer

8,00 

2006-1
Analyses du travail et formation (2)

8,00 

2005-4
Analyses du travail et formation (1)

8,00 

2005-3
Que sont les formateurs devenus ?

8,00 

2005-2
L’alternance, une alternative éducative ?

8,00 

2005-1
La (re)présentation de soi

8,00 

2004-4
L’analyse des pratiques (2)

8,00 

2004-3
L’analyse des pratiques (1)

8,00 

2004-2
Les acquis de l’expérience (2)

8,00 

2004-1
Les acquis de l’expérience (1)

8,00 

2003-4

Où en est l’ingénierie de formation ?

8,00 

2003-3

Les “inemployables”

8,00 

2003-2

Représentations sociales et formation

8,00 

2003-1

La formation syndicale

8,00 

2002-4

L’accompagnement dans tous ses états

8,00 

2002-3

Les TIC au service des nouveaux dispositifs de formation

8,00 

2002-2

Apprendre des autres

8,00 

2002-1

Trajectoires professionnelles. Reconnaissance de l’expérience

8,00 

2001-4

La formation permanente entre travail et citoyenneté

8,00 

2001-3

Pour une écoformation. Former à et par l’environnement

10,00