Revue internationale de référence en formation des adultes fondée en 1969.

N°219

2019-3
Le numérique : une illusion pédagogique ?

21,50 23,00 

Emmanuelle BETTON, Jacques PONDAVEN

Les technologies numériques, une innovation pédagogique ? (Editorial)

 

Cédric FLUCKIGER

Numérique en formation : des mythes aux approches critiques

L’article aborde la persistance de quelques mythes relatifs au numérique en éducation : l’existence même du « numérique », ses effets et la transformation des formations qu’il induit. Après avoir montré l’existence de ces trois mythes dans un corpus de textes institutionnels français récents (rapports parlementaires, texte de cadrage ministériel…), sont discutées les raisons pour lesquelles le discours bien plus nuancé de la recherche peine à se faire entendre, malgré des résultats de recherche convergents.

 

Franck AMADIEU et al.

Acceptabilité des technologies d’apprentissage mobile : le cas des tablettes

Les outils pour l’apprentissage mobile que sont les tablettes tactiles sont de plus en plus mobilisés dans les situations d’éducation et de formation. Ces outils présentent certains atouts et semblent être plutôt bien perçus par les apprenants. Néanmoins, les études internationales sur l’acceptabilité montrent que ces perceptions sont hétérogènes et qu’elles dépendent de différents facteurs liés à la tâche réalisée avec l’outil, aux caractéristiques de l’outil, aux utilisateurs et au contexte d’usage.

 

Denis CRISTOL, Dorothée CAVIGNAUXBROS

L’innovation en formation : perspectives numériques

L’article resitue la part que joue la technologie dans l’innovation en formation des adultes. Il croise des matériaux à des niveaux de sens macro, méso et micro pour adopter une vision multi-échelles de l’innovation. Après une étude des facteurs favorisant l’innovation dans la formation, l’article propose un modèle compréhensif de l’innovation en formation pour adultes. Le modèle TSIA décrit les quatre dimensions – technologique, sociale, identitaire et axiologique – d’un système en interaction.

 

Guy JOBERT

Du savoir, des machines et du travail. L’EAO, une histoire ancienne… Et pourtant

Le texte se présente comme l’étude d’un cas d’utilisation de machines destinées à former en milieu industriel. Le cas est ancien – il concerne l’enseignement assisté par ordinateur, les années 1980, autant dire la préhistoire ! – mais il garde sur le fond toute son actualité. Bien des ingrédients sont en effet communs à l’EAO et au numérique : l’éviction du modèle pédagogique scolaire ; la disparition du formateur traditionnel ; la présence d’équipements connectés et d’interfaces ; la flexibilité des lieux et des temps ; le sentiment partagé que l’on se livre à une pratique « moderne », en phase avec l’époque.

 

Stéphane SIMONIAN

L’affordance, pour comprendre les rapports au numérique

Le numérique est un artefact, c’est-à-dire un construit artificiel humain symbolique et matériel, qui modifie l’activité humaine et l’environnement dans lesquels il s’inscrit. Mais avant de l’utiliser, les humains entrent en relation avec l’artefact numérique de manière immatérielle, en mettant en jeu des représentations de l’activité, les valeurs, les manières d’accomplir les missions qui lui sont confiées au sein de modalités organisationnelles et productives en transformation. L’article traite ces différentes dimensions de la relation sujet-numérique à partir du cadre théorique de l’affordance socioculturelle.

 

Didier PAQUELIN, Marie CHANTAL

Enseignement supérieur et numérique : un changement paradigmatique

Depuis une vingtaine d’années, le numérique est entré dans la sphère des établissements d’enseignement supérieur modifiant les fonctions de support et de soutien à la recherche et à l’enseignement. Si les formes d’appropriation sont principalement ancrées dans une permanence des valeurs et des normes, l’enjeu de l’appropriation du numérique par ces établissements semble être lié avant tout à la capacité de définir un projet pédagogique et de réunir les conditions d’un alignement systémique des fonctions structurantes de la sphère pédagogique entre les finalités et les modalités.

 

Paul SANTELMANN

Digitalisation de la formation professionnelle ou fuite en avant techniciste ?

Le développement exponentiel des espaces numériques d’accès aux savoirs et des modalités pédagogiques intégrant les TIC nécessite d’être analysé au regard des enjeux qui traversent notre système de formation professionnelle. L’économie numérique est souvent présentée comme un mode de facilitation des apprentissages et comme un vecteur de l’autodidaxie et du déclin programmé des corps enseignants, des communautés de formateurs et des ingénieries de formation. Cette contribution vise à interroger l’usage du numérique dans les processus de développement des compétences et des connaissances, et dans le contexte des interactions rapports sociaux/innovations technologiques.

 

Héléna BUSSON

Attention et discernement pour penser le rapport au numérique

Après avoir rappelé comment fonctionne l’attention individuelle, et en quoi le numérique contribue (ou non) à développer nos capacités attentionnelles, cet article invite à quelques questionnements sur les méthodes de conception des outils numériques, et explicite leurs impacts sur notre libre arbitre. L’auteure propose ensuite des pistes, individuelles et collectives, pour soutenir le développement de capacités de discernement et d’émancipation à l’égard du numérique, en formation et au-delà.

 

Jacques PONDAVEN

 Les utopies de la pédagogie numérique

Si l’intention utopique est indissociable de la pensée pédagogique, elle est insidieuse lorsque les technologies numériques s’en emparent. A travers divers discours pédagogiques, l’auteur montre comment cette intention génère une communication sourde et aveugle, menant à une dilution du langage où il suffit de répéter pour prouver – ce que Lucien Sfez appelle le tautisme. Dans un deuxième temps, l’article ébauche une tentative de détautisation, en présentant l’idée qu’une responsabilisation philosophique permettrait l’avènement d’une épistémé émancipée. L’auteur conclut en posant la question des ramifications que la pensée utopique entretiendrait avec le désir d’atemporalité de l’enseignant.

 

Pascal PLANTARD

Mythes, rites et tribus du numérique

Cet article commence par lla définition épistémologique de l’anthropologie des usages, une présentation de la boucle itérative de construction de l’usage et une description de ses processus interne : braconnage, bricolage et butinage. Il développe ensuite les trois pouvoirs des usages du numérique (renforcement, dévoilement, lien). Ce mode de conceptualisation des usages a des conséquences sur la dfinition même des processus d’éducation et de formation qui alimentent la partie conclusive.


Olivier LAS VERGNAS, Christophe JEUNESSE, Moïse DÉRO, Patrick BURY

Analyses lexicales des publications croisant numérique, apprentissages et pédagogie : une prédominance du e-teaching et du e-learning provoqué

Cet article propose un état de l’art des recherches s’intéressant à la relation entre numérique, apprentissages et pédagogie. Quatre études lexicométriques sont mobilisées : deux sur la recherche de travaux liés au « e-learning informel » et deux spécifiquement déployées pour cette contribution. Globalement, ces études montrent que les communications de recherche en sciences de l’éducation sont focalisées sur des dispositifs ou des situations de e-teaching (télé-enseignement) plus que sur les transformations des rapports aux savoirs générées par la digitalisation de la société.

 

Lydia MARTIN, Sourour El ANDOULSI, Cécile de CALAN

 Former dans un dispositif hybride, entre tensions et interrogations

L’article s’intéresse au travail réel de formatrices, en analysant l’impact du numérique sur leur activité : rapport au savoir, ingénierie pédagogique, relation aux apprenants. Les auteures montrent comment l’utilisation d’un dispositif de formation hybride mobilisant des modalités variées (e-learning, webinaire, classes virtuelles, forums d’apprentissage collaboratif, bibliothèque de ressources numériques et présentielles) transforme l’activité des formatrices qu’elles ont interrogées.

 

Gérald GAGLIO, Mokhtar KADDOURI, Florence OSTY

 La réflexivité : une expérience de construction de soi et de son rôle professionnel

L’article explore la façon dont une formation pour adulte en sociologie parvient à activer un processus de réflexivité chez des étudiants disposant d’une expérience professionnelle conséquente. Il interroge ce parcours pour en repérer les effets prolongés dans la manière d’envisager son itinéraire de vie et la construction d’une posture professionnelle. Les données sur lesquelles s’appuient les auteurs résultent non pas d’une recherche à proprement parler, mais d’un dispositif d’accompagnement de sociologues praticiens mis en situation de réflexivité sur leurs trajectoires et leurs rôles professionnels dans le cadre de leur formation préparant à l’executive master « Sociologie de l’entreprise et stratégie de changement », à Sciences Po Paris.

 

Bruno BASTIANI, Sandrine CHARPENTIER, Charles-Henri HOUZECERFON

 Un serious game pour développer les compétences non techniques en médecine d’urgence

Différentes recherches ont permis, par des méthodes qualitatives, d’identifier les compétences non techniques, ou transversales, mobilisées en médecine dans des situations critiques. La sécurité des patients et l’amélioration de la qualité des soins passent par le développement de ces compétences, notamment dans les situations d’urgence. Pour favoriser leur appréhension et leur déploiement, un programme de recherche a permis de concevoir un serious game destiné à la formation des médecins urgentistes afin de réduire les risques, et d’améliorer la sécurité et la qualité des soins.

RECHERCHER

un numéro, un thème, un auteur

Nos autres numéros

2023-4
L’espace comme condition de l’expérience

21,50 23,00 

2023-3
Questions en revue : apprentissage, expérience, alternance

21,50 23,00 

2023-1/2
Les métiers de la formation à l’épreuve du travail

29,90 34,00 

2022-4
Formation, coopération, émancipation. Expériences en économie sociale et solidaire

21,50 23,00 

2022-3
La formation aux marges de l’emploi

21,50 23,00 

2022-2
Métiers de la formation : quelle professionnalisation ?

21,50 23,00 

2022-1
Aller sur le terrain

21,50 23,00 

2021-4
Analyse institutionnelle et formation

21,50 23,00 

2021-3
Didactique professionnelle et didactiques des disciplines. Filiations et ruptures

21,50 23,00 

2021-2
L’AFEST : cadrages et débordements

21,50 23,00 

2021-1
Questions en revue : travail, numérique, accompagnement

21,50 23,00 

2020-4
Croisement des savoirs et recherches coopératives

21,50 23,00 

2020 HS
L’apprentissage dans le BTP : l’innovation en mouvement

12,00 

2020-3
Formation et prévention des risques au travail

21,50 23,00 

2020-2
L’introuvable qualité en formation

21,50 23,00 

2020-3
Narration du vécu et savoirs expérientiels

20,00 

2019-4
Former demain. N° double 50e anniversaire

18,00 

2019 HS AFPA
Partir des compétences transversales pour lire autrement le travail

12,00 

2019 HS
L’apprentissage dans le BTP : de l’expertise à l’innovation

12,00 

2019-3
Le numérique : une illusion pédagogique ?

21,50 23,00 

2019-1
Quelle reconnaissance des compétences transversales ?

18,00 

2018-4
Rythmes et temporalités en formation

18,00 

2018 HS AFPA
Le conseil en évolution professionnelle : rupture ou continuité ?

12,00 

2018 HS
L’apprentissage dans le BTP : une expertise en action

12,00 

2018-3
Apprendre et se former en situation de travail

18,00 

2018-2
Autoformation et société de l’accélération

15,00 

2018-1
Actualité de l’intervention

15,00 

2017-4
Politiques de l’emploi et formation

15,00 

2017 HS AFPA
Analyses du travail et intentions formatives

12,00 

2017-3
Les dynamiques identitaires à l’épreuve des transitions

15,00 

2017-2
Voyage, mobilité et formation de soi

15,00 

2017-1
Commencements et recommencements

15,00 

2016-4
Transmettre

14,00 

2016 HS AFPA
Évaluer et certifier en formation professionnelle

12,00 

2016-3
Apprendre à évaluer

14,00 

2016-2
Autour de l’apprenance

14,00 

2016-1
Le tutorat. Quelles pratiques pour quels enjeux ?

14,00 

2015-4
Accompagnement, réciprocité et agir collectif

14,00 

2015 HS AFPA
Quelles pratiques pédagogiques dans l’accompagnement des publics peu qualifiés ?

12,00 

2015-3
Conception et activité du formateur

14,00 

2015-2
Penser la pédagogie en formation d’adultes

14,00 

2015-1
Travail et créativité

14,00 

2014-4
Éducation permanente et utopie éducative

10,00 

2014 HS AFPA
Les synergies travail-formation

12,00 

2014-3
S’étonner pour apprendre

14,00 

2014-2
Éducation non formelle

12,00 

2014-1
Formation expérientielle et intelligence en action (Construire l’expérience 3)

12,00 

2013-4
Travail et développement professionnel (Construire l’expérience 2)

12,00 

2013 HS AFPA
Le conseil en évolution professionnelle

12,00 

2013-3
Réflexivité et pratique professionnelle (Construire l’expérience 1)

12,00 

2013-2
Apprendre du malade

12,00 

2013-1
La formation et le théâtre

12,00 

2012-4
L’alternance : du discours à l’épreuve

10,00 

2012 HS AFPA
Les transitions professionnelles en questions

12,00 

2012-3
Les 20 ans du bilan de compétences

10,00 

2012-2
Les seniors et la formation

10,00 

2012-1
L’alternance, au-delà du discours

10,00 

2011-4
La médiation sociale

10,00 

2011 HS AFPA
RSE et formation

10,00 

2011-3
Formation et professionnalisation

10,00 

2011-2
L’exigence de responsabilité en formation des adultes

10,00 

2011-1
Rencontres interculturelles et formation

10,00 

2010-4
Développement des territoires et formation (2)

10,00 

2010-3
Développement des territoires et formation (1)

10,00 

2010-2
Former avec les environnements

10,00 

2010-1
Formation et innovation dans les petites entreprises

10,00 

2009-4
La construction des parcours professionnels

10,00 

2009-3
L’éducation permanente, un projet d’avenir (Spécial 40e anniversaire)

10,00 

2009-2
Travailler aux marges. Un cordon sanitaire pour la société ?

10,00 

2009-1
Peut-on former à la fonction d’encadrement ?

10,00 

2008-4
La formation et la recherche

10,00 

2008-3
Peut-on apprendre à anticiper ?

10,00 

2008-2
La question éthique

10,00 

2008-1
Travail et formation. Quelques pratiques en émergence

10,00 

2007-4
L’alternance, pour des apprentissages situés (2)

10,00 

2007-3
L’alternance, pour des apprentissages situés (1)

10,00 

2007-2
Orientation et développement des métiers

10,00 

2007-1
Intervention et savoirs. La pensée au travail

10,00 

2006-4
Pédagogie et numérique. Contradictions ? Convergences ?

8,00 

2006-3
L’autoformation : actualités et perspectives

8,00 

2006-2
Communiquer

8,00 

2006-1
Analyses du travail et formation (2)

8,00 

2005-4
Analyses du travail et formation (1)

8,00 

2005-3
Que sont les formateurs devenus ?

8,00 

2005-2
L’alternance, une alternative éducative ?

8,00 

2005-1
La (re)présentation de soi

8,00 

2004-4
L’analyse des pratiques (2)

8,00 

2004-3
L’analyse des pratiques (1)

8,00 

2004-2
Les acquis de l’expérience (2)

8,00 

2004-1
Les acquis de l’expérience (1)

8,00 

2003-4

Où en est l’ingénierie de formation ?

8,00 

2003-3

Les “inemployables”

8,00 

2003-2

Représentations sociales et formation

8,00 

2003-1

La formation syndicale

8,00 

2002-4

L’accompagnement dans tous ses états

8,00 

2002-3

Les TIC au service des nouveaux dispositifs de formation

8,00 

2002-2

Apprendre des autres

8,00 

2002-1

Trajectoires professionnelles. Reconnaissance de l’expérience

8,00 

2001-4

La formation permanente entre travail et citoyenneté

8,00 

2001-3

Pour une écoformation. Former à et par l’environnement

10,00