Revue internationale de référence en formation des adultes fondée en 1969.

N°196

2013-3
Réflexivité et pratique professionnelle (Construire l’expérience 1)

12,00 

Gaston PINEAU

Les réflexions sur les pratiques au cœur du tournant réflexif

Cet article publié sous une forme un peu différente dans Pratiques réflexives en formation (Guillaumin, Pesce et Denoyel, 2009) reprend l’essentiel d’une communication de Gaston Pineau à la faculté des sciences humaines et d’éducation de l’université Diego Portalis (Santiago du Chili) en 2007. Dans une première partie, G. Pineau situe historiquement l’ampleur de ce tournant réflexif. En se référant à D.-A. Schön, il montre qu’il s’agit d’une ampleur paradigmatique. Le tournant fait passer du paradigme de la science appliquée à celui du praticien réflexif. Ce passage est un tournant épistémologique long et laborieux, à négocier, avec des grandes joies mais aussi des tourments. Il entraîne un changement d’objet, de sujets et de posture réflexive presque révolutionnaire : ce n’est plus la science avec ses théories, ses lois et ses modèles qui est à réfléchir pour l’appliquer, mais l’inverse, la pratique non scientifique, avec ses contraintes, ses aléas, ses limites, son subjectivisme. Révolution copernicienne pour les écoles modernes de réflexion scientifique classique, ce tournant fait passer d’un paradigme positiviste, scientiste ou idéaliste, opposant pratique et théorie, action et réflexion, à un paradigme en construction travaillant leur articulation.

 

Joffrey BEAUJOUAN, Fabien COUTAREL, François DANIELLOU

L’expérience des autres dans la formation. Apports et limites du récit professionnel

Cet article s’intéresse à la construction de l’expérience d’un individu sous l’angle de la mise en évidence de la place que tient l’expérience des autres dans la formation d’un professionnel : comment et en quoi le récit professionnel d’autrui permettrait de produire sur ses destinataires des effets d’apprentissage et de développement ? Le récit, circonscrit par sept principes constitutifs fondamentaux, est une façon de configurer et de transmettre l’expérience immédiate des humains dans le monde. L’analyse de la littérature permet d’identifier différentes fonctions du récit jouant un rôle important dans la construction des apprentissages à partir d’une « expérience vécue par autrui » : sa fonction didactique, configurationnelle, réflexive et projective. Les auteurs pointent néanmoins quelques limites quant aux pratiques d’utilisation didactique des récits pour mieux cerner le périmètre de la contribution d’autrui aux processus d’apprentissage. Tout ne se transmet pas ou pas facilement par le langage, de même que tout n’est pas exploitable ou exploité dans « l’expérience d’un autre » mise en récit.

 

Emmanuelle BEGON, Philippe MAIRESSE

La création dans l’activité : un acte réflexif, productif, constructif

Cet article vise à considérer la place et les effets de la création dans une activité professionnelle. En agissant sur le cadre organisationnel, sur les modalités de management et sur les interactions des individus et ducollectif, la création ouvre un espace de réflexivité qui produit la capabilité, dans un double mouvement de conscience de soi et de pouvoir d’agir.

 

Philippe CHAUBET

Des conditions favorables à une réflexion collective de l’expérience

Réfléchir l’expérience collectivement pose trois questions auxquelles cet article tente de répondre : comment définir la réflexion afin qu’on puisse la capter et quelles conditions favorisent la distanciation collective de l’expérience qui permettra d’en tirer des leçons ? L’étude déploie un filet à réflexion confectionné avec les concepts mêmes de la pratique réflexive, existants depuis Dewey, mis en scène par Schön, puis affinés par bien des chercheurs. Le cas : cinq enseignants universitaires reforgent collectivement des outils de travail qui les frustrent.

 

Laurent TROGNON

Accompagner la réflexivité, une construction de l’expérience

Si la notion de réflexivité est récente dans le vocabulaire de l’ingénierie territoriale, sa pratique y est essentielle : il convient de favoriser l’émergence de praticiens réflexifs. Un dispositif pédagogique a été testé à cet effet. Parmi les résultats, on note que la réflexivité fait advenir le caractère expérientiel de l’expérience. L’accompagnement centré sur les représentations est à développer, car le changement de regard amorce celui du terrain. Cette capacité est une compétence d’animation.

 

Nicole CLERC

Réflexivité, tissage intersubjectif et analyse de pratiques

La reconnaissance de la difficulté et de la souffrance au travail autorise désormais le professionnel à parler des moments particuliers qui encombrent psychiquement son quotidien. Les acteurs des « métiers de la relation » sont pris dans un métier de l’inattendu et de l’incertitude, et sont donc éminemment concernés. Comment apprennent-ils à se protéger, à réagir de façon adaptée, à prendre en charge lucidement les enjeux de leur métier ? Ils disposent d’un dispositif groupal d’analyse réflexive de pratiques professionnelles pour déposer, revisiter et étudier des questions professionnelles préoccupantes pour eux. C’est dans ce contexte que l’auteure décrit les effets de la « parole subjective » d’un professionnel adressée à un groupe de pairs : comment l’accueil d’une parole subjective influence-t-il l’analyse groupale ? Son travail s’appuie sur le verbatim d’une séance pour décrypter comment se noue un tissage intersubjectif des émotions et des représentations des sujets du groupe, depuis la narration d’un vécu professionnel, produisant alors une « copensée » assouplie par l’ouverture aux ambiguités et aux contradictions des espaces professionnels.

 

Sandrine CESVRE, Gilles LANGLO

Apprendre à réfléchir son expérience. Une recherche-action sur l’explicitation de l’expérience en situation d’alternance

Cette recherche-action développée dans un centre de formation d’apprentis vise à redonner du sens à la situation expérientielle, personnelle et propre à chaque apprenti, intrinsèque à l’alternance. L’accompagnement réflexif des formateurs sur leur pratique de l’entretien d’explicitation tend à favoriser l’adoption d’une nouvelle posture d’accompagnement des apprentis dans la réflexivité de leurs expériences multiples et singulières.

 

Hervé BRETON

La démarche portfolio entre inventaire des expériences et pratiques réflexives

L’article porte sur l’étude des activités réflexives conduites dans le portfolio, à partir d’une approche dite de l’explicitation biographique. Il distingue dans les démarches de portfolio, les pratiques d’inventaire des pratiques réflexives. A partir d’une enquête par carnet de bord auprès d’étudiants inscrits en master 2, les effets transformateurs de la démarche sont présentés en trois axes : la structuration de repères la conduite de la démarche portfolio, l’évolution des perspectives professionnelles, et le développement des capacités réflexives.

 

Marie-Josée LORRAIN, Cécile NICOLAS

Intégrer l’approche « mise en récit des expériences d’apprentissage » dans le choix du métier

Il s’agit ici d’évaluer la portée réflexive d’une connaissance de soi dans la construction identitaire professionnelle d’une centaine d’étudiants ayant participé à l’unité «  Connaissance de soi et développement personnel ». La méthodologie fait alterner apports théoriques, mises en pratique et écriture de son récit d’expériences d’apprentissage. La démarche participative (chacun est connaissant sur soi ; l’enseignant est là pour soutenir le processus de connaissance de soi) a été perçu comme très satisfaisante par une très large part des étudiants, pour identifier et développer des compétences professionnelles adaptées à la dynamique relationnelle et sociale de leur construction identitaire professionnelle. La visée réflexive de cette formation, grâce aux outils proposés, favorise une meilleure prise de recul sur soi. Elle répond en bonne partie à la finalité d’évoluer vers un changement dans les pratiques d’apprentissage. 

 

Catherine MULLER

De l’influence de l’expérience sur l’agir enseignant

L’article se fonde sur l’analyse d’entretiens d’autoconfrontation pour explorer le rôle de l’expérience dans la construction de l’action enseignante. L’enseignant puise des ressources dans son répertoire d’expériences. Lorsqu’il commente son action, il procède ainsi à des typifications concernant son style d’enseignement et son public d’apprenants. Mais il peut également se référer à ses expériences passées et chercher à s’en détacher, ce qui témoigne de sa capacité d’évolution.

 

Jérôme MBIATONG

Approche réflexive de la pratique professionnelle : quels enjeux pour les praticiens

L’auteur part de ses observations dans le cadre d’une recherche sur la construction du savoir d’expérience professionnelle et s’intéresse aux enjeux de l’approche réflexive de la pratique du point de vue des professionnels qui y prennent part. Après avoir présenté le défi que pose l’accès à la pensée du professionnel, il montre que la pratique réflexive comporte plusieurs enjeux : un enjeu de reconnaissance dans la mesure où, pour des praticiens en mal de reconnaissance, l’approche réflexive est l’occasion de la formalisation d’un discours sur l’expérience professionnelle peut être considérée comme point de départ pour le développement et l’affirmation d’une identité professionnelle ; un enjeu de pérennisation et de transmission des savoirs acquis sur le tas, dans la mesure où les pratiques ou les savoirs formalisés peuvent servir à la formation des professionnels moins expérimentés. Enfin, l’article se penche sur les travers que peuvent comporter l’approche réflexive de la pratique.

 

Patrick CONJARD, Bernard DEVIN

Résistance du réel et attitude compréhensive

Les auteurs analysent les processus de changement, de concertation et de prise de décision à l’œuvre dans une intervention de conseil dont l’objectif est le développement d’un management fondé sur le modèle de l’organisation apprenante au sein d’une institution publique confrontée simultanément à la révision générale des politiques publiques (rgpp) et à des exigences de regroupement des missions, selon le modèle du guichet unique. A partir de la relecture de cette intervention, l’article examine les freins et les écueils ainsi que les points d’appui rencontrés dans le cadre du projet. Il montre notamment les facteurs liés à la spécificité du terrain (sphère publique en pleine transformations), l’objet de l’intervention (l’organisation du travail et les pratiques de management), ainsi que les options méthodologiques (déploiement d’un modèle organisationnel à partir d’expérimentations).

 

Mathieu RAYBOIS

Le rôle ambivalent du collectif dans l’activité de soins aux personnes âgées dépendantes

Cet article interroge l’activité de soins aux personnes âgées dépendantes et le rôle joué par le collectif de travail dans le développement et les transformations de cette activité. Source d’obligations, le collectif y joue un rôle équivoque, limitant les initiatives en termes de soins, et réglant de manière stricte l’usage du temps, devenu un enjeu majeur de l’activité. Il s’agit donc de comprendre comment les soignants parviennent, dans un contexte où leurs marges de manœuvres sont réduites, à opérer des recréations de l’activité afin de réaliser des soins à la personne âgée. L’article montre qu’en dehors des ressources pourvues par le collectif de travail, d’autres ressources peuvent être mobilisées, issues de l’histoire personnelle, des relations interpersonnelles, notamment familiales, et de formations transindividuelles.

RECHERCHER

un numéro, un thème, un auteur

Nos autres numéros

2023-4
L’espace comme condition de l’expérience

21,50 23,00 

2023-3
Questions en revue : apprentissage, expérience, alternance

21,50 23,00 

2023-1/2
Les métiers de la formation à l’épreuve du travail

29,90 34,00 

2022-4
Formation, coopération, émancipation. Expériences en économie sociale et solidaire

21,50 23,00 

2022-3
La formation aux marges de l’emploi

21,50 23,00 

2022-2
Métiers de la formation : quelle professionnalisation ?

21,50 23,00 

2022-1
Aller sur le terrain

21,50 23,00 

2021-4
Analyse institutionnelle et formation

21,50 23,00 

2021-3
Didactique professionnelle et didactiques des disciplines. Filiations et ruptures

21,50 23,00 

2021-2
L’AFEST : cadrages et débordements

21,50 23,00 

2021-1
Questions en revue : travail, numérique, accompagnement

21,50 23,00 

2020-4
Croisement des savoirs et recherches coopératives

21,50 23,00 

2020 HS
L’apprentissage dans le BTP : l’innovation en mouvement

12,00 

2020-3
Formation et prévention des risques au travail

21,50 23,00 

2020-2
L’introuvable qualité en formation

21,50 23,00 

2020-3
Narration du vécu et savoirs expérientiels

20,00 

2019-4
Former demain. N° double 50e anniversaire

18,00 

2019 HS AFPA
Partir des compétences transversales pour lire autrement le travail

12,00 

2019 HS
L’apprentissage dans le BTP : de l’expertise à l’innovation

12,00 

2019-3
Le numérique : une illusion pédagogique ?

21,50 23,00 

2019-1
Quelle reconnaissance des compétences transversales ?

18,00 

2018-4
Rythmes et temporalités en formation

18,00 

2018 HS AFPA
Le conseil en évolution professionnelle : rupture ou continuité ?

12,00 

2018 HS
L’apprentissage dans le BTP : une expertise en action

12,00 

2018-3
Apprendre et se former en situation de travail

18,00 

2018-2
Autoformation et société de l’accélération

15,00 

2018-1
Actualité de l’intervention

15,00 

2017-4
Politiques de l’emploi et formation

15,00 

2017 HS AFPA
Analyses du travail et intentions formatives

12,00 

2017-3
Les dynamiques identitaires à l’épreuve des transitions

15,00 

2017-2
Voyage, mobilité et formation de soi

15,00 

2017-1
Commencements et recommencements

15,00 

2016-4
Transmettre

14,00 

2016 HS AFPA
Évaluer et certifier en formation professionnelle

12,00 

2016-3
Apprendre à évaluer

14,00 

2016-2
Autour de l’apprenance

14,00 

2016-1
Le tutorat. Quelles pratiques pour quels enjeux ?

14,00 

2015-4
Accompagnement, réciprocité et agir collectif

14,00 

2015 HS AFPA
Quelles pratiques pédagogiques dans l’accompagnement des publics peu qualifiés ?

12,00 

2015-3
Conception et activité du formateur

14,00 

2015-2
Penser la pédagogie en formation d’adultes

14,00 

2015-1
Travail et créativité

14,00 

2014-4
Éducation permanente et utopie éducative

10,00 

2014 HS AFPA
Les synergies travail-formation

12,00 

2014-3
S’étonner pour apprendre

14,00 

2014-2
Éducation non formelle

12,00 

2014-1
Formation expérientielle et intelligence en action (Construire l’expérience 3)

12,00 

2013-4
Travail et développement professionnel (Construire l’expérience 2)

12,00 

2013 HS AFPA
Le conseil en évolution professionnelle

12,00 

2013-3
Réflexivité et pratique professionnelle (Construire l’expérience 1)

12,00 

2013-2
Apprendre du malade

12,00 

2013-1
La formation et le théâtre

12,00 

2012-4
L’alternance : du discours à l’épreuve

10,00 

2012 HS AFPA
Les transitions professionnelles en questions

12,00 

2012-3
Les 20 ans du bilan de compétences

10,00 

2012-2
Les seniors et la formation

10,00 

2012-1
L’alternance, au-delà du discours

10,00 

2011-4
La médiation sociale

10,00 

2011 HS AFPA
RSE et formation

10,00 

2011-3
Formation et professionnalisation

10,00 

2011-2
L’exigence de responsabilité en formation des adultes

10,00 

2011-1
Rencontres interculturelles et formation

10,00 

2010-4
Développement des territoires et formation (2)

10,00 

2010-3
Développement des territoires et formation (1)

10,00 

2010-2
Former avec les environnements

10,00 

2010-1
Formation et innovation dans les petites entreprises

10,00 

2009-4
La construction des parcours professionnels

10,00 

2009-3
L’éducation permanente, un projet d’avenir (Spécial 40e anniversaire)

10,00 

2009-2
Travailler aux marges. Un cordon sanitaire pour la société ?

10,00 

2009-1
Peut-on former à la fonction d’encadrement ?

10,00 

2008-4
La formation et la recherche

10,00 

2008-3
Peut-on apprendre à anticiper ?

10,00 

2008-2
La question éthique

10,00 

2008-1
Travail et formation. Quelques pratiques en émergence

10,00 

2007-4
L’alternance, pour des apprentissages situés (2)

10,00 

2007-3
L’alternance, pour des apprentissages situés (1)

10,00 

2007-2
Orientation et développement des métiers

10,00 

2007-1
Intervention et savoirs. La pensée au travail

10,00 

2006-4
Pédagogie et numérique. Contradictions ? Convergences ?

8,00 

2006-3
L’autoformation : actualités et perspectives

8,00 

2006-2
Communiquer

8,00 

2006-1
Analyses du travail et formation (2)

8,00 

2005-4
Analyses du travail et formation (1)

8,00 

2005-3
Que sont les formateurs devenus ?

8,00 

2005-2
L’alternance, une alternative éducative ?

8,00 

2005-1
La (re)présentation de soi

8,00 

2004-4
L’analyse des pratiques (2)

8,00 

2004-3
L’analyse des pratiques (1)

8,00 

2004-2
Les acquis de l’expérience (2)

8,00 

2004-1
Les acquis de l’expérience (1)

8,00 

2003-4

Où en est l’ingénierie de formation ?

8,00 

2003-3

Les “inemployables”

8,00 

2003-2

Représentations sociales et formation

8,00 

2003-1

La formation syndicale

8,00 

2002-4

L’accompagnement dans tous ses états

8,00 

2002-3

Les TIC au service des nouveaux dispositifs de formation

8,00 

2002-2

Apprendre des autres

8,00 

2002-1

Trajectoires professionnelles. Reconnaissance de l’expérience

8,00 

2001-4

La formation permanente entre travail et citoyenneté

8,00 

2001-3

Pour une écoformation. Former à et par l’environnement

10,00