Revue internationale de référence en formation des adultes fondée en 1969.

N°199

2014-2
Éducation non formelle

12,00 

Michel FABRE

La question de la forme en éducation

La classification des dispositifs éducatifs en termes de formes échoue à se libérer de la prégnance de la forme scolaire. L’idée de forme peut cependant être repensée dans le cadre de la pensée de John Dewey, centrée sur les processus d’apprentissage, soit dans le paradigme de l’enquête, soit dans celui de la création esthétique. Ces modèles permettent de structurer le continuum des apprentissages plus ou moins intentionnels et plus ou moins organisés. Le modèle esthétique fournit également un critère permettant de distinguer – et c’est ce qui importe vraiment – les apprentissages véritablement éducatifs, en fonction de leur ouverture par rapport au processus de développement pensé comme éducation continuée.

 

Stéphanie GASSE

Education non formelle : contexte d’émergence, caractéristiques et territoires

Système autonome et alternatif au système institutionnel dominant, l’éducation non formelle est appréhendée au regard d’un questionnement sur la forme dans son interaction avec l’éducation formelle, à partir des fondements théoriques, contexte d’émergence et son terrain d’expérimentation privilégié. Si son absence de statut la marginalise au rang de parent pauvre de l’éducation, son caractère innovant lui confère une grande flexibilité pour répondre aux besoins de ceux que le droit à l’éducation n’atteint pas.

 

Denis POIZAT

L’éducation non formelle a plus à gagner à être vertueuse qu’à être clairement décrite

Entretien avec l’auteur du premier ouvrage francophone de référence consacré à L’éducation non formelle (L’Harmattan, 2003). Dix ans après, il enrichit le débat sur l’évolution de ce champ dans son rapport à l’éducation formelle, à partir des premiers travaux initiés par les planificateurs de l’éducation dans les années 1970.

 

Thierry ARDOUIN

L’éducation non formelle : des mondes sociaux à l’ingénierie du développement

La question de la forme dans l’éducation non formelle est analysée au regard des mondes sociaux. Cette catégorisation permet une première lecture des situations éducatives. Une deuxième lecture est réalisée par un parallèle avec le développement de la formation professionnelle continue en France, mettant au jour les ambitions possibles de l’éducation non formelle et les conditions de sa réalisation. Ces différents éléments amènent l’auteur à inscrire l’éducation non formelle dans une logique d’ingénierie du développement.

 

Patrick WERQUIN

Sans reconnaissance, la validation des acquis des apprentissages non formels et informels n’est rien

Tous les acteurs dans tous les pays s’accordent pour reconnaître que l’on apprend partout et tout le temps, mais personne ne s’accorde sur la valeur à donner aux acquis d’apprentissages, ni sur la pertinence de ces acquis dans tous les secteurs de la société (système éducatif, marché du travail, collectivité). L’auteur s’attache à montrer la différence essentielle qui existe entre la validation d’acquis d’apprentissages non formels et informels, et leur reconnaissance, plus exactement la reconnaissance de ce qui est attribué aux lauréats à l’issue du processus de validation. Alors que la validation est un processus technique du monde de l’éducation formelle, la reconnaissance est sociétale ; sans elle, la validation des acquis, a fortiori ceux issus d’apprentissages non formels et informels, n’est rien.

 

Valérie CETOUT

Apprentissage informel et accompagnement en orientation professionnelle Le contexte de crise sociétale et les exigences d’une société de plus en plus cognitive amènent à explorer les processus d’apprentissage informel, qui constituent 70 % de nos savoirs mais sont relégués au rang de parent pauvre de la formation. L’apprentissage informel semble être une donnée abstraite, cantonnée à une sphère de l’existence de chacun. Observé dans le cadre d’un dispositif d’accompagnement en orientation professionnelle des demandeurs d’emploi en Guadeloupe, il laisse entrevoir des perspectives formatives nouvelles. Les résultats d’une étude exploratoire permettent de reconsidérer le concept d’apprentissage informel, mais surtout de mettre en lumière des zones peu explorées en posant la question de la réactivation de la connaissance sensible.

 

Jane PAIVA, Aline Cristina DE LIMA DANTAS

Apprentissages et lutte sociale : le cas des forums EJA au Brésil

Nés dans le Brésil des années 1990, les forums d’éducation des jeunes et des adultes (EJA) se mobilisent pour le droit à l’éducation de ceux qui en sont privés. La méthodologie d’action des forums représente une importante dimension éducative qui les inscrit dans le domaine de l’éducation continue. Ils constituent des espaces non formels d’apprentissage, où les individus enrichissent leurs connaissances et améliorent leur autoformation.

 

Mamoudou COUMARÉ, Jacques WALLET

Éducation non formelle et TICE en Afrique. Le cas du Mali

Après une réflexion contextualisée et conceptualisée qui propose l’ébauche d’une typologie des situations d’éducation non formelle et tente de cerner la porosité des frontières entre le « formel » et le « non formel », l’article aborde l’usage des TICE par certaines ONG à des fins de formation, d’information et de sensibilisation des jeunes Maliens, scolarisés ou non, sur la santé et la sexualité.

 

Abdel RAHAMANE, Astrid FLENON

L’apprentissage artisanal, un contexte d’action éducative non formelle Les stratégies d’orientation des apprentis au Bénin Au Bénin, dans la perspective d’une éducation favorisant le développement, les dispositifs d’éducation non formelle comme les ateliers d’apprentissage artisanal sont perçus comme complémentaires du système scolaire. Or, ce secteur est peu élucidé en tant que dispositif de formation. L’article présente les caractéristiques des apprentis, les déterminants de leur orientation vers l’éducation non formelle et ceux du choix du métier. Il s’agit de montrer la nécessité d’une mise en synergie entre éducation formelle et éducation non formelle dans la perspective de l’éducation pour tous.

 

André LÁZARO, Jorge TELES

L’éducation non formelle au Brésil cinq ans après la CONFINTEA VI

Cet article traite de l’éducation des jeunes et des adultes au Brésil en ce qui concerne les principes, l’organisation et les résultats de la sixième Conférence internationale sur l’éducation des adultes. La manière dont le Brésil fait face à l’éducation en tant que droit des jeunes et des adultes analphabètes ou faiblement scolarisés témoigne des efforts du gouvernement à reconnaître et à libérer le potentiel de l’éducation en tant que politique publique, moyennant un dialogue franc avec les mouvements sociaux, impliquant à la fois l’éducation formelle et l’éducation non formelle, dans une perspective démocratique et républicaine.

 

Ambroise TAPSOBA

L’éducation non formelle comme catalyseur des transformations de l’éducation formelle. Le cas du Burkina Faso

Dans le système éducatif burkinabé, le système formel est dominant, mais il est au bord de l’asphyxie. Quant au système non formel, porteur de nombreuses innovations éducatives, il est souvent perçu comme une opposition au formel. L’article montre comment le système éducatif formel est en interaction et se transforme au contact du système éducatif non formel. Il soulève également les modes de construction des systèmes éducatifs en Afrique, sous-tendue par la logique de métissage, sorte d’appropriation locale de référents globaux. 

 

Maria Do Carmo GREGÓRIO

L’éducation non formelle pour motiver les adultes à apprendre

L’article traite de l’émergence du projet européen « Motiver les adultes pour l’apprentissage ». Il met en évidence l’intérêt particulier de l’éducation non formelle pour les groupes peu ou pas scolarisés. Il identifie les aspects pouvant être optimisés dans l’organisation et les activités et dans la professionnalisation des acteurs de l’éducation non formelle. Il présente un ensemble de recommandations pour rendre cette éducation plus performante.

 

Lahcen AIT DAOUD, Mohammed BOUGROUM, Aomar IBOURK

Education non formelle au Maroc : les déterminants de la qualité dans les programmes d’alphabétisation

Au Maroc, l’analphabétisme massif des jeunes et des adultes constitue un obstacle majeur à la dynamique de développement. Comme pour l’enseignement formel, l’effort consenti par les pouvoirs publics en matière d’accès aux programmes d’alphabétisation s’avère insuffisant. Le défi de l’alphabétisation des jeunes et des adultes hors système scolaire ne peut être relevé que par une action intégrée agissant sur l’accès, la rétention et la qualité. Cet article aborde la question de la qualité dans l’éducation non formelle, et plus précisément dans les programmes d’alphabétisation.

 

Nicole Mencacci

Un outil pour analyser les pratiques en formation

L’article présente un outil d’analyse des interactions régulatrices en situation problématique, dont l’architecture conceptuelle combine évaluation, ergologie et philosophie de la problématisation. En référence à cet outil, il analyse à titre d’exemple un extrait d’une séquence concrète de formation doctorale en sciences de l’éducation. Enfin, il envisage l’usage de cet artefact médiateur dans la formation de formateurs..

RECHERCHER

un numéro, un thème, un auteur

Nos autres numéros

2023-4
L’espace comme condition de l’expérience

21,50 23,00 

2023-3
Questions en revue : apprentissage, expérience, alternance

21,50 23,00 

2023-1/2
Les métiers de la formation à l’épreuve du travail

29,90 34,00 

2022-4
Formation, coopération, émancipation. Expériences en économie sociale et solidaire

21,50 23,00 

2022-3
La formation aux marges de l’emploi

21,50 23,00 

2022-2
Métiers de la formation : quelle professionnalisation ?

21,50 23,00 

2022-1
Aller sur le terrain

21,50 23,00 

2021-4
Analyse institutionnelle et formation

21,50 23,00 

2021-3
Didactique professionnelle et didactiques des disciplines. Filiations et ruptures

21,50 23,00 

2021-2
L’AFEST : cadrages et débordements

21,50 23,00 

2021-1
Questions en revue : travail, numérique, accompagnement

21,50 23,00 

2020-4
Croisement des savoirs et recherches coopératives

21,50 23,00 

2020 HS
L’apprentissage dans le BTP : l’innovation en mouvement

12,00 

2020-3
Formation et prévention des risques au travail

21,50 23,00 

2020-2
L’introuvable qualité en formation

21,50 23,00 

2020-3
Narration du vécu et savoirs expérientiels

20,00 

2019-4
Former demain. N° double 50e anniversaire

18,00 

2019 HS AFPA
Partir des compétences transversales pour lire autrement le travail

12,00 

2019 HS
L’apprentissage dans le BTP : de l’expertise à l’innovation

12,00 

2019-3
Le numérique : une illusion pédagogique ?

21,50 23,00 

2019-1
Quelle reconnaissance des compétences transversales ?

18,00 

2018-4
Rythmes et temporalités en formation

18,00 

2018 HS AFPA
Le conseil en évolution professionnelle : rupture ou continuité ?

12,00 

2018 HS
L’apprentissage dans le BTP : une expertise en action

12,00 

2018-3
Apprendre et se former en situation de travail

18,00 

2018-2
Autoformation et société de l’accélération

15,00 

2018-1
Actualité de l’intervention

15,00 

2017-4
Politiques de l’emploi et formation

15,00 

2017 HS AFPA
Analyses du travail et intentions formatives

12,00 

2017-3
Les dynamiques identitaires à l’épreuve des transitions

15,00 

2017-2
Voyage, mobilité et formation de soi

15,00 

2017-1
Commencements et recommencements

15,00 

2016-4
Transmettre

14,00 

2016 HS AFPA
Évaluer et certifier en formation professionnelle

12,00 

2016-3
Apprendre à évaluer

14,00 

2016-2
Autour de l’apprenance

14,00 

2016-1
Le tutorat. Quelles pratiques pour quels enjeux ?

14,00 

2015-4
Accompagnement, réciprocité et agir collectif

14,00 

2015 HS AFPA
Quelles pratiques pédagogiques dans l’accompagnement des publics peu qualifiés ?

12,00 

2015-3
Conception et activité du formateur

14,00 

2015-2
Penser la pédagogie en formation d’adultes

14,00 

2015-1
Travail et créativité

14,00 

2014-4
Éducation permanente et utopie éducative

10,00 

2014 HS AFPA
Les synergies travail-formation

12,00 

2014-3
S’étonner pour apprendre

14,00 

2014-2
Éducation non formelle

12,00 

2014-1
Formation expérientielle et intelligence en action (Construire l’expérience 3)

12,00 

2013-4
Travail et développement professionnel (Construire l’expérience 2)

12,00 

2013 HS AFPA
Le conseil en évolution professionnelle

12,00 

2013-3
Réflexivité et pratique professionnelle (Construire l’expérience 1)

12,00 

2013-2
Apprendre du malade

12,00 

2013-1
La formation et le théâtre

12,00 

2012-4
L’alternance : du discours à l’épreuve

10,00 

2012 HS AFPA
Les transitions professionnelles en questions

12,00 

2012-3
Les 20 ans du bilan de compétences

10,00 

2012-2
Les seniors et la formation

10,00 

2012-1
L’alternance, au-delà du discours

10,00 

2011-4
La médiation sociale

10,00 

2011 HS AFPA
RSE et formation

10,00 

2011-3
Formation et professionnalisation

10,00 

2011-2
L’exigence de responsabilité en formation des adultes

10,00 

2011-1
Rencontres interculturelles et formation

10,00 

2010-4
Développement des territoires et formation (2)

10,00 

2010-3
Développement des territoires et formation (1)

10,00 

2010-2
Former avec les environnements

10,00 

2010-1
Formation et innovation dans les petites entreprises

10,00 

2009-4
La construction des parcours professionnels

10,00 

2009-3
L’éducation permanente, un projet d’avenir (Spécial 40e anniversaire)

10,00 

2009-2
Travailler aux marges. Un cordon sanitaire pour la société ?

10,00 

2009-1
Peut-on former à la fonction d’encadrement ?

10,00 

2008-4
La formation et la recherche

10,00 

2008-3
Peut-on apprendre à anticiper ?

10,00 

2008-2
La question éthique

10,00 

2008-1
Travail et formation. Quelques pratiques en émergence

10,00 

2007-4
L’alternance, pour des apprentissages situés (2)

10,00 

2007-3
L’alternance, pour des apprentissages situés (1)

10,00 

2007-2
Orientation et développement des métiers

10,00 

2007-1
Intervention et savoirs. La pensée au travail

10,00 

2006-4
Pédagogie et numérique. Contradictions ? Convergences ?

8,00 

2006-3
L’autoformation : actualités et perspectives

8,00 

2006-2
Communiquer

8,00 

2006-1
Analyses du travail et formation (2)

8,00 

2005-4
Analyses du travail et formation (1)

8,00 

2005-3
Que sont les formateurs devenus ?

8,00 

2005-2
L’alternance, une alternative éducative ?

8,00 

2005-1
La (re)présentation de soi

8,00 

2004-4
L’analyse des pratiques (2)

8,00 

2004-3
L’analyse des pratiques (1)

8,00 

2004-2
Les acquis de l’expérience (2)

8,00 

2004-1
Les acquis de l’expérience (1)

8,00 

2003-4

Où en est l’ingénierie de formation ?

8,00 

2003-3

Les “inemployables”

8,00 

2003-2

Représentations sociales et formation

8,00 

2003-1

La formation syndicale

8,00 

2002-4

L’accompagnement dans tous ses états

8,00 

2002-3

Les TIC au service des nouveaux dispositifs de formation

8,00 

2002-2

Apprendre des autres

8,00 

2002-1

Trajectoires professionnelles. Reconnaissance de l’expérience

8,00 

2001-4

La formation permanente entre travail et citoyenneté

8,00 

2001-3

Pour une écoformation. Former à et par l’environnement

10,00