Revue internationale de référence en formation des adultes fondée en 1969.

N°205

2015-4
Accompagnement, réciprocité et agir collectif

14,00 

Gaston PINEAU

S’accompagner pour s’initier à l’ingenium d’un accompagnement formateur

L’explosion des pratiques d’accompagnement en formation pose le double défi de les connaître et de s’y former. L’article le relève à partir d’un survol historique des productions de recherche qui, depuis plus de trente ans, ponctuent le travail du département des sciences de l’éducation et de la formation de l’université de Tours dans ce domaine. Comment s’est coconstruit et que signifie cet ingenium d’un accompagnement formateur qui commence à poindre ? Est explorée la piste d’ouverture individuelle et collective à l’existence de potentialités biocognitives inédites, aux frontières du conscient et de l’inconscient, de l’institué et de l’instituant. Les inclure dans l’accompagnement, aller vers avec, permet de faire oeuvre d’auto, de co et même d’écoformation. Cette inclusion d’un tiers caché ouvrirait les relations duelles et générerait une triangulation formative heuristique.

 

Maela PAUL

L’accompagnement : de la notion au concept

Voici plus de vingt ans que l’accompagnement est reconnu comme un phénomène social. Pour tenter de comprendre comment cette notion familière a pu prendre une telle importance, il faut tenir compte à la fois de son organisation en dispositif et de son avènement en tant que pratique professionnelle, mais aussi des traditions qui l’ont portée jusqu’à nous et de l’usage qu’on en fait aujourd’hui. Ce faisant, il est possible de passer de la notion au concept et de la nébuleuse au dispositif.

 

Frédérique LERBETSERENI

Accompagnement et autonomie : un évident paradoxe ?

En quoi l’accompagnement et l’autonomie sont-ils susceptibles de nourrir une réflexion sur l’ingenium propre aux métiers de la relation ? De quelles ressources théoriques disposons- nous pour construire cette réflexion ? Le chemin emprunté ici passe par trois paradigmes de référence : celui du « pour », celui du « avec » et celui du « sans », par lesquels se jouent des acceptions différentes, tant du paradoxe que de la réciprocité.

 

Laurence CORNU

Accompagner : entrer en compagnie

Si l’on soutient qu’on peut accompagner en formation, qu’on le fait au début d’une vie, en fin de vie, lors de transitions et d’accessions, de transformations et de tournants tout au long de la vie, alors il faut construire le concept en termes anthropologiques. L’article montre que l’accompagnement peut être pensé comme la mise en acte d’une forme de compagnie, qui fait passation en soutenant à la fois ce qui actualise le pouvoir d’agir d’un autre et ce qui met en acte des compagnies. La ligne d’ombre (J. Conrad), roman de formation, donne à voir plusieurs figures qui font entrer un jeune capitaine dans la compagnie des marins, leurs divers modes opératoires ou leurs fonctions, et ce à quoi ils concourent : faire advenir un homme de métier, construire une confiance réciproque en acte dans l’agir.

 

Jean-Pierre BOUTINET

La coresponsabilité dans l’accompagnement est-elle possible ?

Pour que les pratiques d’accompagnement ne restent pas limitées à une forme d’assistance ou de dépendance, mais qu’elles assurent, au niveau des personnes accompagnées, le développement effectif d’une capacité d’initiative, voire de résilience, quelle forme de réciprocité mettre en place ? Une autre manière de parler de la réciprocité consiste à évoquer la coresponsabilité, autre concept éclairant pour peu que l’usage qui en est fait dans les pratiques le soit sur un mode critique, c’est-à-dire de façon parcimonieuse et éclairée.

 

Catherine CLÉNET

Penser l’ingénierie de l’accompagnement en formation

L’auteure développe une ingénierie-ingenium de l’accompagnement en formation, configuré comme un espace d’intimité sociale favorable au développement du sujet. Celui-ci représente un construit relationnel, espace tiers imaginaire et symbolique, résultat de relations individuelles et collectives accompagnateurs-accompagnés ; un construit social, une mise en oeuvre opérationnelle d’interactions et d’échanges, un espace convivial faisant référence à des valeurs de confiance, de parité, d’altérité, propices à des formes de collaboration et de coformation.

 

Béatrice BIRMELÉ

La place de la délibération dans l’accompagnement à la prise de décision

De nombreuses situations nécessitent une décision médicale, dans la relation singulière avec un patient ou, dans des cas complexes, en équipe pluridisciplinaire. La délibération accompagne la prise de décision avec le patient, l’équipe, le décideur. Elle est soutien pour le décideur. La délibération peut accompagner le cheminement des protagonistes vers un but commun, un agir coopératif, en vue d’un soin adapté et de qualité, au rythme du patient et de la collaboration entre les différents professionnels.

 

Hervé BRETON

Attention conjointe, coexplicitation de l’expérience et accompagnement en formation

Les processus attentionnels et le « devenir attentif » sont au cœur des pratiques et des situations d’accompagnement. C’est ce qui est mis à l’étude dans cet article à partir des courants du « tenir conseil » et des démarches d’explicitation. Il s’agit d’analyser les différentes formes d’attentionnalité dans les situations d’accompagnement pour en réinterroger l’éthique, les postures et les pratiques. Conduite à partir de différents contextes (situation de soins, conseil en évolution professionnelle, reconnaissance des acquis), la réflexion contribue à une (re)prise en compte de l’attention comme composante de l’activité réflexive dans l’accompagnement et comme ressource du pouvoir d’agir et de la formation de soi.

 

Hugues PENTECOUTEAU

Accompagner la sociabilité formative

L’auteur s’intéresse aux dispositifs d’éducation et/ou de formation qui développent une « sociabilité formative ». Celle-ci se trouve dans des espaces-temps, proposés en dehors des temps de formation académiques, qui aménagent des conditions afin que des individus inscrits dans ces dispositifs puissent échanger et apprendre les uns avec les autres. L’article aborde trois types de sociabilité formative : une sociabilité formative suggérée, une sociabilité formative associée et une sociabilité formative intégrée. Chacune émerge dans le cadre d’un projet de dispositif, à partir d’un accompagnement collectif organisé et adapté au contexte formatif.

 

Martine POULIN

L’accompagnement professionnel des publics : une démarche intégrative indissociable du parcours

L’accompagnement est devenu un objet d’études qui apporte des éclairages en termes de fonctions, d’usages, de pratiques, de méthodologies, mais qui reste encore difficile à appréhender par le praticien de l’accompagnement lui-même. L’auteure se centre sur l’accompagnement des publics dans le champ du travail et de la formation. A partir de trois expériences, elle met en relief ce qui se joue dans l’interaction accompagnateur-accompagné( s) et montre en quoi cette activité d’accompagnement ne peut avoir de sens et faire sens chez les interactants qu’en résonance avec le parcours auquel il est intégré.

 

Sylvie GAULIER, Sébastien PESCE

Réciprocité, agir collectif et identité professionnelle. Le cas de la formation des formateurs de l’alternance

Cet article porte sur la formation à la pédagogie de l’alternance proposée par le département des sciences de l’éducation et de la formation de l’université de Tours aux formateurs des centres de formation d’apprentis (CFA). Les auteurs interrogent la manière dont le cadre et les formes de l’interaction (réciprocité interlocutive) et la formalisation d’un agir individuel et collectif (mutualité) interviennent dans le renforcement de l’identité professionnelle des formateurs de l’alternance en offrant les conditions de la reconnaissance. L’article propose des réponses à cette problématique, en s’appuyant sur les discours des participants à la formation.

 

Anne-Marie LEHRDRYLEWICZ, Cécile RENOUX, Emmanuel BAGOURD, Alain POTIER

L’accompagnement tutoral dans la formation des médecins généralistes

En 2004, naissait le diplôme d’études spécialisées de médecine générale. Avec lui, le mode vertical de transmission des savoirs laissait place à un mode transversal de construction des compétences des internes en médecine générale. Ce mode nouveau suppose un accompagnement individuel réalisé par des tuteurs, spécifiquement formés. L’article revient sur la mise en place de ce tutorat, l’évolution vers un accompagnement tutoral en groupe et l’évaluation de cet accompagnement jusqu’au système actuel.

 

Gilles MONCEAU, Carla Aparecida SPAGNOL

Accompagnement ou analyse ? Quelques enjeux de l’accompagnement socioclinique d’une équipe d’action sociale

En formation comme en recherche, les pratiques d’accompagnement combinent différentes visées qui interfèrent. Les propres expériences des auteurs de cet article donnent une priorité à la recherche et privilégient la visée analytique dans le processus d’accompagnement. Cette posture conduit à faire des choix singuliers qui caractérisent la démarche socioclinique institutionnelle. L’un d’eux, la mise en oeuvre de l’accompagnement par un collectif plutôt que par un seul intervenant, est particulièrement explicité ici.

 

Noël DENOYEL

Accompagnement collectif en recherche universitaire et pragmatique de l’interrogativité

Cet article propose d’explorer, dans la pratique d’accompagnement d’un collectif en formation doctorale par alternance, l’art du questionnement que l’on nomme pragmatique de l’interrogativité. Après l’exposition de cette pratique, l’auteur montre comment ces formes d’accompagnement s’inscrivent dans des règles de métier, des règles d’expérience. Car le développement des pratiques d’accompagnement est corrélatif aux lois de reconnaissance de l’expérience et au déploiement des dispositifs de formation intégrant l’expérience professionnelle par l’alternance. Il confronte ensuite ces règles de métier aux règles d’interrogation. Questionner le questionnement : telle est la question.

 

Hervé BRETON, Noël DENOYEL, Gaston PINEAU, Sébastien PESCE

Métiers de l’accompagnement, savoirs expérientiels et formation universitaire. Retour

réflexif à l’occasion des 20 ans du master IFAC »

À l’occasion du vingtième anniversaire du master « ingénierie et fonctions d’accompagnement en formation », un colloque sera organisé à l’université de Tours, du 26 au 28 mai 2016. Les auteurs de cet article proposent un regard rétrospectif sur les transformations du diplôme au gré des habilitations successives et de sa mise en conformité avec le format LMD. Ce travail d’historicisation est l’occasion d’une réflexion sur une ingénierie d’accompagnement en formation universitaire, à partir de l’exemple d’une certification de l’enseignement supérieur. Cette formation des professionnels des métiers de l’accompagnement en formation et de la reconnaissance de l’expérience vise ainsi à conjuguer les savoirs d’action à parité d’estime avec les savoirs disciplinaires.

 

Béatrice BRIGNON

Le développement professionnel en formation infirmière. Une expérimentation en clinique de l’activité

 

RECHERCHER

un numéro, un thème, un auteur

Nos autres numéros

2023-4
L’espace comme condition de l’expérience

21,50 23,00 

2023-3
Questions en revue : apprentissage, expérience, alternance

21,50 23,00 

2023-1/2
Les métiers de la formation à l’épreuve du travail

29,90 34,00 

2022-4
Formation, coopération, émancipation. Expériences en économie sociale et solidaire

21,50 23,00 

2022-3
La formation aux marges de l’emploi

21,50 23,00 

2022-2
Métiers de la formation : quelle professionnalisation ?

21,50 23,00 

2022-1
Aller sur le terrain

21,50 23,00 

2021-4
Analyse institutionnelle et formation

21,50 23,00 

2021-3
Didactique professionnelle et didactiques des disciplines. Filiations et ruptures

21,50 23,00 

2021-2
L’AFEST : cadrages et débordements

21,50 23,00 

2021-1
Questions en revue : travail, numérique, accompagnement

21,50 23,00 

2020-4
Croisement des savoirs et recherches coopératives

21,50 23,00 

2020 HS
L’apprentissage dans le BTP : l’innovation en mouvement

12,00 

2020-3
Formation et prévention des risques au travail

21,50 23,00 

2020-2
L’introuvable qualité en formation

21,50 23,00 

2020-3
Narration du vécu et savoirs expérientiels

20,00 

2019-4
Former demain. N° double 50e anniversaire

18,00 

2019 HS AFPA
Partir des compétences transversales pour lire autrement le travail

12,00 

2019 HS
L’apprentissage dans le BTP : de l’expertise à l’innovation

12,00 

2019-3
Le numérique : une illusion pédagogique ?

21,50 23,00 

2019-1
Quelle reconnaissance des compétences transversales ?

18,00 

2018-4
Rythmes et temporalités en formation

18,00 

2018 HS AFPA
Le conseil en évolution professionnelle : rupture ou continuité ?

12,00 

2018 HS
L’apprentissage dans le BTP : une expertise en action

12,00 

2018-3
Apprendre et se former en situation de travail

18,00 

2018-2
Autoformation et société de l’accélération

15,00 

2018-1
Actualité de l’intervention

15,00 

2017-4
Politiques de l’emploi et formation

15,00 

2017 HS AFPA
Analyses du travail et intentions formatives

12,00 

2017-3
Les dynamiques identitaires à l’épreuve des transitions

15,00 

2017-2
Voyage, mobilité et formation de soi

15,00 

2017-1
Commencements et recommencements

15,00 

2016-4
Transmettre

14,00 

2016 HS AFPA
Évaluer et certifier en formation professionnelle

12,00 

2016-3
Apprendre à évaluer

14,00 

2016-2
Autour de l’apprenance

14,00 

2016-1
Le tutorat. Quelles pratiques pour quels enjeux ?

14,00 

2015-4
Accompagnement, réciprocité et agir collectif

14,00 

2015 HS AFPA
Quelles pratiques pédagogiques dans l’accompagnement des publics peu qualifiés ?

12,00 

2015-3
Conception et activité du formateur

14,00 

2015-2
Penser la pédagogie en formation d’adultes

14,00 

2015-1
Travail et créativité

14,00 

2014-4
Éducation permanente et utopie éducative

10,00 

2014 HS AFPA
Les synergies travail-formation

12,00 

2014-3
S’étonner pour apprendre

14,00 

2014-2
Éducation non formelle

12,00 

2014-1
Formation expérientielle et intelligence en action (Construire l’expérience 3)

12,00 

2013-4
Travail et développement professionnel (Construire l’expérience 2)

12,00 

2013 HS AFPA
Le conseil en évolution professionnelle

12,00 

2013-3
Réflexivité et pratique professionnelle (Construire l’expérience 1)

12,00 

2013-2
Apprendre du malade

12,00 

2013-1
La formation et le théâtre

12,00 

2012-4
L’alternance : du discours à l’épreuve

10,00 

2012 HS AFPA
Les transitions professionnelles en questions

12,00 

2012-3
Les 20 ans du bilan de compétences

10,00 

2012-2
Les seniors et la formation

10,00 

2012-1
L’alternance, au-delà du discours

10,00 

2011-4
La médiation sociale

10,00 

2011 HS AFPA
RSE et formation

10,00 

2011-3
Formation et professionnalisation

10,00 

2011-2
L’exigence de responsabilité en formation des adultes

10,00 

2011-1
Rencontres interculturelles et formation

10,00 

2010-4
Développement des territoires et formation (2)

10,00 

2010-3
Développement des territoires et formation (1)

10,00 

2010-2
Former avec les environnements

10,00 

2010-1
Formation et innovation dans les petites entreprises

10,00 

2009-4
La construction des parcours professionnels

10,00 

2009-3
L’éducation permanente, un projet d’avenir (Spécial 40e anniversaire)

10,00 

2009-2
Travailler aux marges. Un cordon sanitaire pour la société ?

10,00 

2009-1
Peut-on former à la fonction d’encadrement ?

10,00 

2008-4
La formation et la recherche

10,00 

2008-3
Peut-on apprendre à anticiper ?

10,00 

2008-2
La question éthique

10,00 

2008-1
Travail et formation. Quelques pratiques en émergence

10,00 

2007-4
L’alternance, pour des apprentissages situés (2)

10,00 

2007-3
L’alternance, pour des apprentissages situés (1)

10,00 

2007-2
Orientation et développement des métiers

10,00 

2007-1
Intervention et savoirs. La pensée au travail

10,00 

2006-4
Pédagogie et numérique. Contradictions ? Convergences ?

8,00 

2006-3
L’autoformation : actualités et perspectives

8,00 

2006-2
Communiquer

8,00 

2006-1
Analyses du travail et formation (2)

8,00 

2005-4
Analyses du travail et formation (1)

8,00 

2005-3
Que sont les formateurs devenus ?

8,00 

2005-2
L’alternance, une alternative éducative ?

8,00 

2005-1
La (re)présentation de soi

8,00 

2004-4
L’analyse des pratiques (2)

8,00 

2004-3
L’analyse des pratiques (1)

8,00 

2004-2
Les acquis de l’expérience (2)

8,00 

2004-1
Les acquis de l’expérience (1)

8,00 

2003-4

Où en est l’ingénierie de formation ?

8,00 

2003-3

Les “inemployables”

8,00 

2003-2

Représentations sociales et formation

8,00 

2003-1

La formation syndicale

8,00 

2002-4

L’accompagnement dans tous ses états

8,00 

2002-3

Les TIC au service des nouveaux dispositifs de formation

8,00 

2002-2

Apprendre des autres

8,00 

2002-1

Trajectoires professionnelles. Reconnaissance de l’expérience

8,00 

2001-4

La formation permanente entre travail et citoyenneté

8,00 

2001-3

Pour une écoformation. Former à et par l’environnement

10,00