Revue internationale de référence en formation des adultes fondée en 1969.

N°226

2021-1
Questions en revue : travail, numérique, accompagnement

21,50 23,00 

Stéphanie GUIBERT

La didactique professionnelle, pour relier travail et formation

La lecture des quatre articles montre une évolution des situations de travail et des objets de la formation (artefacts, situations, dispositifs). La valeur ajoutée des situations concrètes du travail parsème les présentations. Les concepts scientifiques mobilisés présentent des redondances qui facilitent la compréhension des concepts sur les aspects cognitifs du travail et du développement professionnel par les situations. La didactique professionnelle apparaît comme reliant le travail et la formation par sa double centration : les situations, et le raisonnement professionnel associé à l’action en situations.

 

Pierre PARAGE

Retour sur quelques présupposés de base pour analyser le travail en vue de la formation (EP n° 174, 2008)

La didactique professionnelle se propose comme un cadre conceptuel pertinent pour contribuer au renouvellement des pratiques d’ingénierie de formation. Alors même que les expérimentations voient le jour sur des terrains très diversifiés, les formateurs et les intervenants engagés dans ces démarches se questionnent et nous questionnent sur les registres tant épistémique que pragmatique. Cet article prendre en compte ces préoccupations en revenant sur quelques considérations théoriques et méthodologiques permettant de mettre en perspectives les obstacles rencontrés par les formateurs et les étudiants engagés dans ces pratiques.

 

Jean-François MÉTRAL

Du travail en situation de formation au potentiel d’apprentissage des situations de formation par le travail (EP hors-série, 2014) 

Cet article décrit différentes manières dont « l’objet travail » est intégré dans deux dispositifs de formation professionnelle initiale préparant de jeunes adultes à un brevet de technicien supérieur en industries agroalimentaires. Il en examine les conséquences sur le potentiel d’apprentissage de leur première rencontre avec le travail au cours de leurs stages en entreprise. À travers le cas de deux étudiants, il montre comment la place du travail en formation affecte leur pouvoir d’agir en situation de stage et, de là, ce que les tuteurs leur confient et ce que les stagiaires peuvent apprendre au cours de leur période en entreprise.

 

Paul SANTELMANN

Analyse du travail et ingénierie de formation : un lien indéfectible (EP hors-série, 2017) 

Le rapport entre analyse du travail et formation professionnelle est soumis à de nombreuses tensions. D’une part, le système éducatif tend à scolariser l’enseignement professionnel et l’apprentissage, ce qui conduit à une minoration du rôle de la formation continue. D’autre part, les exigences productivistes et l’intensification du travail tendent à réduire les fonctions formatives des entreprises. Mais plusieurs phénomènes contribuent à une réactivation des démarches de compréhension des dimensions formatives du travail : la réinternalisation, par les entreprises, de ces fonctions formatives ; l’attention portée aux apprentissages expérientiels ; l’importance croissante de la transférabilité des compétences. Ces processus obligent les opérateurs de formation à repenser les liens formation/travail et à renouveler leurs méthodes pédagogiques.

 

Patrick MAYEN

S’écarter du travail pour mieux l’apprendre (EP n° 216, 2018)

L’auteur développe l’idée selon laquelle, pour concevoir et mettre en place les conditions d’expérience du travail apprenantes, il serait utile de s’écarter du travail en créant les conditions de médiation et de mise à distance. Dans cet esprit, il propose cinq modalités d’expérience du travail pour en optimiser le potentiel d’apprentissage.

 

Olivier LAS VERGNAS

Le numérique : entre démythification, modélisations et retours d’expérience

Un premier niveau d’analyse montre que les quatre articles retenus s’intéressent principalement au fait que la confrontation du numérique et du pédagogique est avant tout un lieu d’injonctions ou de colportage de mythes, et qu’il faut reconfigurer les méthodes de recherche pour les dépasser. Ces articles se démarquent assez significativement de la plupart des autres publiés dans Éducation permanente depuis trois décennies sur cette même thématique, et qui sont plutôt des retours d’expériences ou des descriptions d’opportunités technologiques. Un troisième niveau replace la production éditoriale de la revue par rapport à d’autres corpus. Le constat est que la production de modélisation est encore embryonnaire, prise en étau entre des textes concernant une nécessaire démythification et d’autres consacrés à des retours d’expérience ou à une description d’opportunités.

 

Marie-José BARBOT, Claude DEBON, Viviane GLIKMAN

Logiques pédagogiques et enjeux du numérique : quelques questions vives (EP n° 169, 2006)

Cet article s’attache à mettre en évidence certaines des « questions vives » qui sillonnent le champ des recherches du domaine, afin de comprendre les logiques d’ordre pédagogique qui président à l’introduction du numérique dans la formation et les enjeux qui sous-tendent la construction et les usages des dispositifs dont il détermine la réalisation. Il aborde successivement le devenir des savoirs, les tensions qui se manifestent dans les dispositifs, les acteurs de la formation impliqués dans leur conception et leur mise en œuvre, les postures de recherche qui caractérisent les observations et analyses produites.

 

Pascal PLANTARD

La fracture numérique : mythe ou réalité ? (EP hors-série, 2013) 

Cet article fait le point sur la notion de fracture numérique qu’il met en perspective face aux idéologies et aux inégalités sociales et territoriales. Il redéfinit ensuite le concept d’usage et sa construction, afin de permettre aux formateurs de comprendre comment les cultures numériques modifient le rapport au savoir et les processus d’apprentissage. Il propose enfin des axes pour construire de nouveaux modèles de formation professionnelle hybride.

 

Emmanuelle BETTON, Jacques PONDAVEN

Les technologies numériques, une innovation pédagogique ? (EP n° 219, 2019)

Aucune recherche n’ayant démontré l’efficacité des technologies numériques en termes d’apprentissages, les propriétés attribuées au numérique reposent pour une part sur des mythes. Certes motivé par ces nouveaux environnements de formation, l’apprenant n’apprend ni mieux ni plus vite, et n’est pas forcément plus « actif », au sens pédagogique du terme. S’il est libre de travailler dans un temps et un espace choisis, et d’accéder à des ressources via les plateformes, les réseaux et les communautés virtuelles, sa liberté reste relative aux parcours imposés, à l’ergonomie des interfaces, aux facilités de navigation et aux conditions d’accès aux ressources. Les résultats de recherche montrent que les technologies numériques engendrent autant d’illusions que de désillusions, même si ces résultats empiriques ne semblent pas peser face à « l’utopie numérique ».

 

Cédric FLUCKIGER

Numérique en formation : des mythes aux approches critiques (EP n° 219, 2019)

L’article aborde la persistance de quelques mythes relatifs au numérique en éducation : l’existence même du « numérique », ses effets et la transformation des formations qu’il induit. Après avoir montré l’existence de ces trois mythes dans un corpus de textes institutionnels français récents (rapports parlementaires, texte de cadrage ministériel…), sont discutées les raisons pour lesquelles le discours bien plus nuancé de la recherche peine à se faire entendre, malgré des résultats de recherche convergents.

 

Noël DENOYEL

Manifeste pour des accompagnants en dialogue

Maela Paul est certainement la personne qui a le plus contribué à la conceptualisation de l’accompagnement. Louis Durrive montre que le développement des pratiques d’accompagnement est corrélatif au déploiement des dispositifs de formation intégrant l’expérience professionnelle par alternance, ainsi qu’aux lois de reconnaissance de l’expérience. Catherine Clénet ouvre explicitement sur la façon de penser l’ingénierie de l’accompagnement en formation. Hervé Breton propose un texte permettant de penser finement l’accompagnement de la mise en mots, en sens et en perspective de l’expérience de jeunes adultes en formation. Le titre de cette contribution montre combien le vieil adage « vingt fois sur le métier remettez votre l’ouvrage » est réactivé par la relation d’interlocution. L’espace de délibération de la situation interlocutive de l’accompagnement permet à chacun d’articuler dialogiquement ses habitudes singulières d’agir, de penser, de parler, nourries par la contingence de l’événementialité de la vie en co-actorialité.

 

Maela PAUL

L’accompagnement : une nébuleuse (EP n° 153, 2002)

La montée en puissance des pratiques d’accompagnement au cours des années 1990 s’accompagne de leur diversification : counselling, coaching, sponsoring ou mentoring côtoient tutorat, conseil, parrainage ou compagnonnage. Puisqu’il ne peut être question de partir d’une définition a priori qui permettrait de déterminer ce qui est ou n’est pas de l’accompagnement, le propos est moins de circonscrire la nébuleuse que d’en explorer l’éclatement diffus. Une présentation de chaque pratique vise à tenter d’identifier les éléments par lesquels pourrait s’amorcer un travail de radicalisation et de circonscription du champ de l’accompagnement.

 

Catherine CLÉNET

Penser l’ingénierie de l’accompagnement en formation (EP n° 205, 2015)

L’auteure développe une ingénierie-ingenium de l’accompagnement en formation, configuré comme un espace d’intimité sociale favorable au développement du sujet. Celui-ci représente un construit relationnel, espace tiers imaginaire et symbolique, résultat de relations individuelles et collectives accompagnateurs-accompagnés ; un construit social, une mise en œuvre opérationnelle d’interactions et d’échanges, un espace convivial faisant référence à des valeurs de confiance, de parité, d’altérité, propices à des formes de collaboration et de coformation.

 

Hervé BRETON

L’accueil de l’expérience dans les pratiques d’accompagnement (EP hors-série, 2015) 

A partir d’une recherche-action conduite dans une école de la deuxième chance, l’article présente une démarche d’accompagnement auprès de jeunes adultes, déployée dans le cadre du portfolio et construite en trois temps : l’accueil d’expériences significatives, leur expression et leur mise en perspective professionnelle. C’est durant ces trois temps qu’un travail d’intégration de l’expérience s’engage, aboutissant au développement de la confiance et du pouvoir d’agir. Cette seconde chance donnée aux expériences marquantes de parcours de vie souvent heurtés vient situer le portfolio comme la modalité d’une autoformation accompagnée.

 

Louis DURRIVE

L’expérience du double tutorat dans l’insertion professionnelle (EP n° 206, 2016)

Certains dispositifs d’insertion professionnelle prévoient une formule spécifique d’accompagnement des alternants : le double tutorat. La situation de travail est au centre de la réflexion à laquelle est associé, en plus du stagiaire et du tuteur, un intervenant extérieur. Celui-ci facilite la mise en mots de l’expérience du travail, afin de permettre à l’alternant de participer aux évaluations collectives en défendant un point de vue, et en se nourrissant des autres points de vue.

RECHERCHER

un numéro, un thème, un auteur

Nos autres numéros

2023-4
L’espace comme condition de l’expérience

21,50 23,00 

2023-3
Questions en revue : apprentissage, expérience, alternance

21,50 23,00 

2023-1/2
Les métiers de la formation à l’épreuve du travail

29,90 34,00 

2022-4
Formation, coopération, émancipation. Expériences en économie sociale et solidaire

21,50 23,00 

2022-3
La formation aux marges de l’emploi

21,50 23,00 

2022-2
Métiers de la formation : quelle professionnalisation ?

21,50 23,00 

2022-1
Aller sur le terrain

21,50 23,00 

2021-4
Analyse institutionnelle et formation

21,50 23,00 

2021-3
Didactique professionnelle et didactiques des disciplines. Filiations et ruptures

21,50 23,00 

2021-2
L’AFEST : cadrages et débordements

21,50 23,00 

2021-1
Questions en revue : travail, numérique, accompagnement

21,50 23,00 

2020-4
Croisement des savoirs et recherches coopératives

21,50 23,00 

2020 HS
L’apprentissage dans le BTP : l’innovation en mouvement

12,00 

2020-3
Formation et prévention des risques au travail

21,50 23,00 

2020-2
L’introuvable qualité en formation

21,50 23,00 

2020-3
Narration du vécu et savoirs expérientiels

20,00 

2019-4
Former demain. N° double 50e anniversaire

18,00 

2019 HS AFPA
Partir des compétences transversales pour lire autrement le travail

12,00 

2019 HS
L’apprentissage dans le BTP : de l’expertise à l’innovation

12,00 

2019-3
Le numérique : une illusion pédagogique ?

21,50 23,00 

2019-1
Quelle reconnaissance des compétences transversales ?

18,00 

2018-4
Rythmes et temporalités en formation

18,00 

2018 HS AFPA
Le conseil en évolution professionnelle : rupture ou continuité ?

12,00 

2018 HS
L’apprentissage dans le BTP : une expertise en action

12,00 

2018-3
Apprendre et se former en situation de travail

18,00 

2018-2
Autoformation et société de l’accélération

15,00 

2018-1
Actualité de l’intervention

15,00 

2017-4
Politiques de l’emploi et formation

15,00 

2017 HS AFPA
Analyses du travail et intentions formatives

12,00 

2017-3
Les dynamiques identitaires à l’épreuve des transitions

15,00 

2017-2
Voyage, mobilité et formation de soi

15,00 

2017-1
Commencements et recommencements

15,00 

2016-4
Transmettre

14,00 

2016 HS AFPA
Évaluer et certifier en formation professionnelle

12,00 

2016-3
Apprendre à évaluer

14,00 

2016-2
Autour de l’apprenance

14,00 

2016-1
Le tutorat. Quelles pratiques pour quels enjeux ?

14,00 

2015-4
Accompagnement, réciprocité et agir collectif

14,00 

2015 HS AFPA
Quelles pratiques pédagogiques dans l’accompagnement des publics peu qualifiés ?

12,00 

2015-3
Conception et activité du formateur

14,00 

2015-2
Penser la pédagogie en formation d’adultes

14,00 

2015-1
Travail et créativité

14,00 

2014-4
Éducation permanente et utopie éducative

10,00 

2014 HS AFPA
Les synergies travail-formation

12,00 

2014-3
S’étonner pour apprendre

14,00 

2014-2
Éducation non formelle

12,00 

2014-1
Formation expérientielle et intelligence en action (Construire l’expérience 3)

12,00 

2013-4
Travail et développement professionnel (Construire l’expérience 2)

12,00 

2013 HS AFPA
Le conseil en évolution professionnelle

12,00 

2013-3
Réflexivité et pratique professionnelle (Construire l’expérience 1)

12,00 

2013-2
Apprendre du malade

12,00 

2013-1
La formation et le théâtre

12,00 

2012-4
L’alternance : du discours à l’épreuve

10,00 

2012 HS AFPA
Les transitions professionnelles en questions

12,00 

2012-3
Les 20 ans du bilan de compétences

10,00 

2012-2
Les seniors et la formation

10,00 

2012-1
L’alternance, au-delà du discours

10,00 

2011-4
La médiation sociale

10,00 

2011 HS AFPA
RSE et formation

10,00 

2011-3
Formation et professionnalisation

10,00 

2011-2
L’exigence de responsabilité en formation des adultes

10,00 

2011-1
Rencontres interculturelles et formation

10,00 

2010-4
Développement des territoires et formation (2)

10,00 

2010-3
Développement des territoires et formation (1)

10,00 

2010-2
Former avec les environnements

10,00 

2010-1
Formation et innovation dans les petites entreprises

10,00 

2009-4
La construction des parcours professionnels

10,00 

2009-3
L’éducation permanente, un projet d’avenir (Spécial 40e anniversaire)

10,00 

2009-2
Travailler aux marges. Un cordon sanitaire pour la société ?

10,00 

2009-1
Peut-on former à la fonction d’encadrement ?

10,00 

2008-4
La formation et la recherche

10,00 

2008-3
Peut-on apprendre à anticiper ?

10,00 

2008-2
La question éthique

10,00 

2008-1
Travail et formation. Quelques pratiques en émergence

10,00 

2007-4
L’alternance, pour des apprentissages situés (2)

10,00 

2007-3
L’alternance, pour des apprentissages situés (1)

10,00 

2007-2
Orientation et développement des métiers

10,00 

2007-1
Intervention et savoirs. La pensée au travail

10,00 

2006-4
Pédagogie et numérique. Contradictions ? Convergences ?

8,00 

2006-3
L’autoformation : actualités et perspectives

8,00 

2006-2
Communiquer

8,00 

2006-1
Analyses du travail et formation (2)

8,00 

2005-4
Analyses du travail et formation (1)

8,00 

2005-3
Que sont les formateurs devenus ?

8,00 

2005-2
L’alternance, une alternative éducative ?

8,00 

2005-1
La (re)présentation de soi

8,00 

2004-4
L’analyse des pratiques (2)

8,00 

2004-3
L’analyse des pratiques (1)

8,00 

2004-2
Les acquis de l’expérience (2)

8,00 

2004-1
Les acquis de l’expérience (1)

8,00 

2003-4

Où en est l’ingénierie de formation ?

8,00 

2003-3

Les “inemployables”

8,00 

2003-2

Représentations sociales et formation

8,00 

2003-1

La formation syndicale

8,00 

2002-4

L’accompagnement dans tous ses états

8,00 

2002-3

Les TIC au service des nouveaux dispositifs de formation

8,00 

2002-2

Apprendre des autres

8,00 

2002-1

Trajectoires professionnelles. Reconnaissance de l’expérience

8,00 

2001-4

La formation permanente entre travail et citoyenneté

8,00 

2001-3

Pour une écoformation. Former à et par l’environnement

10,00